Florence Foresti : une sacrée Motherfucker

Le
Florence Foresti : une sacrée Motherfucker
Masculin.com - L.B., © Photo fournie par Tele-Vision.fr ©

Motherfucker, c’est un terme souvent employé dans le rap américain. Et même ceux qui ne parlent pas anglais auront sans doute compris qu’il ne s’agit pas d’un mot à la portée de toutes les oreilles. Sauf peut-être chez Florence Foresti, qui en a fait le titre de son nouveau spectacle. Etre Motherfucker, c’est être équilibré Pour l’humoriste, actuellement en tournée dans toute la France, un ou une Motherfucker est quelqu’un qui sait habilement passer du rôle de « mother » – « une créature responsable, mature et réfléchie » – à celui de « fucker » – « une créature irresponsable, immature et inconséquente ». Ce qui fait donc du ou de la Motherfucker un personnage tout à fait équilibré, bien loin du cliché évoqué dans le rap ! « L’image de la mère parfaite m’a toujours hérissé le poil » Le titre du nouveau one-woman show de Florence Foresti n’est évidemment pas innocent. Dans la vraie vie, l’humoriste est devenue maman. Déjà dans son précédent spectacle, « Florence Foresti and friends », elle parlait de sa grossesse comme d’une longue gueule de bois de 9 mois. Pour elle, la maternité n’est pourtant pas une mauvaise chose. C’est juste que « l’image de la mère parfaite m’a toujours hérissé le poil ». Dans ce nouveau spectacle, Florence Foresti, traite donc de la maternité sous tous les angles, insistant particulièrement sur la différence entre la « maternité rêvée » et la réalité. Une ambivalence qui lui a donné l’idée du titre « Motherfucker ». Un peu provocant, mais toujours attachant. Bref, du Florence Foresti ! >>>Découvrez notre sélection de cadeaux pour la fête des mères 2010<<<

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS