Fellation et cunnilingus : plus dangereux que le tabac ?

Le
Fellation et cunnilingus : plus dangereux que le tabac ?
Masculin.com - L.B., © Hemera ©

Fumer tue. Cela, on le sait depuis longtemps. Et pour enfoncer un peu plus le clou au cours des mois à venir, les images « choc » vont remplacer les fameux messages sur les paquets de cigarettes. Mais quelqu’un a-t-il déjà eu l’idée d’un message « sucer tue » ? En tout cas, le docteur Maura Gillison, professeur de médecine à l’Université d’Ohio, vient d’annoncer que la fellation et le cunnilingus seraient plus dangereux que le tabac en ce qui concerne les risques de cancer.

Avec plus de six partenaires, le risque serait multiplié par huit
Ainsi, si le fait d’être accro à la cigarette multiplierait par 3 le risque de développer un cancer buccopharyngé – un cancer de la bouche ou de la gorge pour faire simple –, ce risque serait « 32 fois supérieur à celui du reste de la population » selon le docteur Gillison dans le cas de rapports buccogénitaux. La situation serait encore plus grave pour les personnes ayant pratiqué le sexe oral avec plus de six partenaires, puisque ce risque serait alors multiplié au moins par huit !
Toutefois, si les méfaits du tabac ont déjà été largement démontrés, il convient d’atténuer la portée de l’étude du docteur Gillison. C’est d’ailleurs la scientifique elle-même qui a tenu à préciser que son étude ne reposait pour l’instant que sur des études observationnelles qui demandent confirmation. Pas de quoi stopper la pratique de la fellation ou du cunnilingus, en somme...

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS