Masculin.com  ››  Culture  ››  Goût  ››  Gastronomie : les tendances 2012

Gastronomie : les tendances 2012

Le
Gastronomie : les tendances 2012
Relaxnews, © msheldrake / shutterstock.com ©

Les sandwiches grillés au fromage pourraient bien devenir l'une des nouvelles modes de la restauration en 2012, avec les frites personnalisables, selon les chasseurs de tendances d'Andrew Freeman & Co.

Le sandwich au fromage grillé veut séduire les adultes
Ces prédictions annuelles du groupe Andrew Freeman & Co, basé à San Francisco, voient dans le sandwich au fromage grillé – un plat simple que les enfants adorent aux Etats-Unis – un aliment qui deviendra adulte en 2012 sous l'impulsion des chefs.
Aux Etats-Unis, la version généralement servie aux enfants est constituée de fromage industriel et de pain de mie, mais les chefs des restaurants, des fast-foods aux établissements de luxe, rivaliseront d'imagination pour satisfaire les papilles plus exigeantes des adultes, d'après l'étude.

Fromage de qualité et pain traditionnel
L'une des pistes à explorer est de remplacer le fromage industriel par des fromages de qualité, comme le manchego espagnol, le fontina, le brie ou le gouda fumé, en y ajoutant quelques rehausseurs de goût comme l'endive caramélisée, la figue ou le jambon Serrano.
On pourra également remplacer le pain de mie par des pains plus traditionnels de différents pays, comme la brioche, la focaccia aux olives ou des pains au levain.

2012, l’année de la pomme de terre
Andrew Freeman a également déclaré que 2012 allait être « l'année de la pomme de terre ». Les restaurateurs devraient innover en matière de patates, offrant à leurs clients de choisir la coupe, le degré de croustillant et la sauce pour les accompagner.
La patate pourra aussi être déclinée en purée, sous forme de « mashers » personnalisables : la purée pourrait ainsi être associée à toutes sortes d'ingrédients, comme chez un glacier.

La crise, encore la crise…
Baum + Whiteman prédit aussi que les consommateurs les plus aventureux réclameront des aliments réconfortants – très prisés en raison de la crise économique – qui ne se contentent pas de remplir l'estomac à moindre prix.

Ces « aliments de crise », comme le gratin de macaronis au fromage, sont associés à des ingrédients nouveaux comme les rillettes de porc ou les chicharrones (grattons de de porc frits). Les spaghettis carbonara accueillent des boulettes de viande, des escargots ou du chorizo, et le fromage de tête et l'écrevisse cajun s'invitent dans les hamburgers… alors que l'étude précédente du même groupe annonçait leur disparition des menus cette année.

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS