Et si Georges Tron n'était pas fétichiste ?

Le
Et si Georges Tron n'était pas fétichiste ?
Masculin.com, © Creative Commons Wikipedia - GTFP ©

Tout le monde se souvient de l'affaire Georges Tron qui avait défrayé la chronique au mois de mai dernier, mois très mouvementé pour les hommes politiques... L'ancien secrétaire d'Etat à la fonction publique était alors accusé par deux employées de la mairie de Draveil, ville dont Georges Tron est le maire, d'avoir eu avec elles des gestes plus que
déplacés. Georges Tron a été mis en examen pour « viols et agressions sexuelles en réunion » dès le mois de juin 2011. Il était à l'époque soupçonné d'être un fétichiste du pied. Or, un article du Figaro semble aujourd'hui dire le contraire.

Aucun dysfonctionnement sexuel
d'après l'analyse psychiatrique

En effet, dans le cadre de l'instruction de cette affaire, une analyse psychiatrique a été réalisée et il en ressort que l'ancien secrétaire d'Etat ne souffre d'aucun dysfonctionnement sexuel. Les experts excluent toute pathologie mentale et indiquent qu'il est tout à fait probable qu'il n'y ait eu aucune relation sexuelle comme le prétendent les deux plaignantes.

Eva et Virginie contre-attaquent
Les psychiatres ont également expertisé Eva et Virginie, les deux prétendues victimes. Il ressort de cette expertise que ces deux femmes auraient des problèmes de survictimation et de frustration. Cette expertise n'indique naturellement en rien que les plaignantes ont menti. Mais aujourd'hui, il est évident que leur accusation en a pris un coup et que Georges Tron doit être plus serein quant à la décision de justice le concernant.

Toutefois, cette affaire est bien loin d'être finie puisque Gilbert Collard, l'avocat des plaignantes, a fait une demande de contre-expertise.

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS