Quand une rencontre ne tient qu'à un fil...

Le
Quand une rencontre ne tient qu'à un fil...
Masculin.com, © iStockphoto - 133456149 ©

Dépassée l'image poussiéreuse du célibataire pervers qui tentait sa chance en surfant sur Internet en toute discrétion pour trouver une partenaire de jeux, ou du copain au bord du gouffre qui avait tout envisagé et testé avant de se rabattre par désespoir sur les sites de rencontre sans s'en vanter à quiconque... Le célibataire d'aujourd'hui, bien dans sa peau et ses baskets, ose s'afficher sans complexe ni a priori sur le net.

La fin d'un tabou
C'est ce qui ressort d'un sondage réalisé en ligne par Badoo, plus grand réseau mondial et social, dont le sujet est bien évidemment la rencontre via Internet. Cette enquête révèle notamment que la société évolue et que le regard posé sur les personnes ayant rencontré leur partenaire par Internet n'est plus aussi désapprobateur qu'auparavant. Bref, se connecter sur des réseaux et sites de rencontre n'est plus un tabou.

Là aussi, les Espagnols cartonnent
Ainsi, les Espagnols, semblant les plus réticents au départ – 27 % seulement envisageant le net comme premier choix pour une rencontre –, deviennent champions toutes catégories une fois les premières hésitations passées : entre 70 et 80 % ont déjà rencontré ou sont déjà sortis avec quelqu'un qu'ils ne connaissaient qu'en ligne. Les Américains, plus frileux, considèrent Internet avec un peu plus de suspicion – entre 55 et 59 % envisageant cette méthode pour une potentielle rencontre. Les Français, quant à eux, sont près de 70 % à avoir déjà rencontré ou être sortis avec une personne connue sur le net.

De quoi redonner du cœur à l'ouvrage à tous les célibataires qui voient approcher avec un détachement feint ou un accablement assumé la terrible Saint Valentin.

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS