Calogero, « l'Embellie » musicale du printemps

Le
Calogero, « l'Embellie » musicale du printemps
Masculin.com (Raphaël Manceau) - Relaxnews, DR ©

Calogero revient dans les bacs le 20 avril 2009. Baptisé « l’Embellie », son nouvel album est le cinquième enregistré en studio. Deux ans après la sortie de « Pomme C », dont les textes ont été écrits par Zazie, l’artiste revient sur le devant de la scène.

Un artiste bien entouré
Comme à son habitude, Calogero a su s’entourer d’un important panel d’associés. Pas moins de 7 artistes ont collaboré avec l’interprète. Parmi eux, l’auteur-compositeur hollandais Dick Annegarn, Kent ou encore le Québécois Pierre Lapointe. Grand Corps Malade a également participé à l’élaboration de l’album, au même titre que Marc Lavoine et Dominique A. Le premier extrait de l’opus, intitulé « C’est dit », est quant à lui signé Jean-Jacques Goldman. La chanson est d’ores et déjà disponible à l’écoute sur le site Myspace officiel de Calogero et diffusée en radio. Afin de promouvoir la sortie de « l’Embellie », l’artiste isérois partira en tournée européenne au printemps. Il sera notamment en concert à la Cigale à Paris les 28 et 29 avril prochains.

Une figure incontournable de la scène française
Soutenu par Pascal Obispo et Zazie, Calogero avait entamé sa carrière solo en 1999. Malgré les premières parties des concerts des deux artistes qu’il assure, il n'a connu la consécration qu’en 2002 grâce au succès de la chanson « En apesanteur ». Quatre opus plus tard et à la veille de la sortie de « l’Embellie », le natif d’Echirolles enchaine toujours les tournées et les apparitions télévisées. Compositeur pour d’autres interprètes, il a collaboré avec Johnny Halliday, Florent Pagny ou Hélène Ségara. Il participe également à de nombreuses œuvres caritatives, dont Sidaction et Les Enfoirés. Côté récompenses, Calogero n’est pas en reste. Il en compte 6 à ce jour, dont une Victoire de la Musique en 2004 comme « Artiste interprète masculin de l’année ».

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS