Disparition des baskets K-Swiss en France

Le
Disparition des baskets K-Swiss en France
Masculin.com (Raphaël Manceau) - Relaxnews, © K-Swiss ©

Les baskets K-Swiss en France, c’est fini. La marque vient en effet d'annoncer l’arrêt de ses activités dans l’Hexagone. Pour faire face à une baisse de 10 % de son chiffre d’affaires dans le monde en 2008, l’entreprise a décidé de se concentrer sur les pays les plus vendeurs. Les Etats-Unis, l’Angleterre et l’Allemagne sont ainsi les premiers ciblés.

La fin d’une époque
« Nous payons le prix de la stratégie mondiale de la marque », reconnaît Renaud Barrillon, PDG de K-Swiss France. Paradoxalement, la filiale hexagonale de la société a affiché de bons résultats en 2008 avec un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros. Un manque de poids face au voisin anglais, dont les ventes atteignent 80 % du marché européen. Peu connu dans le sud du continent, les baskets K-Swiss continueront pourtant à être commercialisées en Espagne et en Italie. En France, la marque disparaitra des rayons à la veille des soldes de juillet. Les derniers modèles de la collection printemps-été 2009 bénéficieront de réductions jusqu’au 30 juin. Mais Renaud Barrillon se veut rassurant auprès des amateurs de la marque K-Swiss, qui « reviendra sûrement prochainement en France, le pays étant un leader sur toute la chaussure de sport. »

De la chaussure de ski aux tennis
La marque K-Swiss a été créée dans les années 60 par deux frères helvètes. Champions de ski, ils abandonnent les boots pour se lancer sur le marché de la chaussure de tennis. Leur premier modèle, la « Classic Original », innove par sa conception en cuir. Elle est la première de ce type et reste considérée aujourd’hui comme un produit culte chez les « sneakers addict ». Mais les références au sport de glisse ne sont pas très loin. En témoigne la signature de K-Swiss : 5 bandes représentant les 5 crochets de fixation des chaussures de ski.

A LIRE AUSSI ...
NOUVEAUTÉ SHOPPING (by MENLOOK)
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS