Pino, le premier sextoy conçu pour... les banquiers

Le jouet pour adulte qui augmente votre capital sexuel

--- Le ---

LELO se propose de diversifier votre portefeuille de positions avec le premier sextoy conçu pour les banquiers ! Mais en quoi est-il différent des autres ?

Pino, le premier sextoy conçu pour... les banquiers
© LELO ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Dans la famille des sextoys, un nouveau venu baptisé Pino a fait une entrée remarquée, grâce à son originalité. Quelle en est la raison ? Cet objet de luxe est dédié spécialement au plaisir des banquiers !

Pourqoi Pino s'adresse-t-il aux banquiers ?

Il est légitime de se poser une telle question car, a priori, les banquiers ont une vie sexuelle sans doute identique à celle de tous les autres hommes. Détrompez-vous ! Selon la marque LELO, qui a lancé Pino, les hommes travaillant dans le monde de la finance en veulent toujours plus. Ils cherchent sans cesse à être les meilleurs et même à dépasser leurs propres limites, y compris sur le plan sexuel. Pino est donc, selon ses créateurs, le sextoy idéal pour leur permettre de satisfaire toutes leurs exigences.



Pino, c'est quoi exactement ?

Pino est un cockring, c'est à dire, un anneau extensible que l'on place sur le pénis en érection afin de prolonger celle-ci. Élaboré dans une silicone de grande qualité, Pino est doté d'un puissant moteur qui lui permet de vibrer intensément, décuplant ainsi le plaisir de celui qui le porte et de sa partenaire.

Vendu dans un élégant coffret, dont l'intérieur évoque un costume et des manches de chemise, il est accompagné de boutons de manchettes et d'une pince à billet en argent, objets rappelant bien entendu l'univers des banquiers. Pino est étanche et rechargeable, ce qui permet de l'utiliser dans des situations aussi variées que l'imagination le permet.

N'hésitez plus à pimenter votre vie sexuelle et à la rendre aussi excitante que vos journées de travail grâce à Pino !

Prix : 129 euros


LELO Pino, un sextoy conçu pour les banquiers

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS