Zahia Dehar : la call-girl devenue sex-symbol

L’incroyable ascension de Zahia, icône de la mode

Le

Jeune, blonde, sexy, une poitrine de rêve et des yeux qui rappellent Shéhérazade... Pleins feux sur Zahia Dehar, la bombe arabe que l’on ne présente plus.

Zahia Dehar : la call-girl devenue sex-symbol
Zahia by Ellen Von Unwerth / © Zahia Dehar ©

D'où viens-tu, Zahia ?

Née le 25 février 1992, à Ghriss, petite ville de Mascara, en Algérie, Zahia est issue d’une famille modeste ayant trois enfants, deux garçons et elle. Son père est chauffeur routier et sa mère est femme au foyer. À la suite du divorce de ses parents, elle arrive en France en 2002, à l’âge de dix ans, avec sa mère. Cette dernière se remarie en 2004 à un certain Gilbert, employé municipal, et obtient ainsi la nationalité française.

Zahia la « mauvaise élève »

Inscrite au collège Camille-Pissarro de Saint-Maur-des-Fossés, Zahia obtient de mauvais résultats scolaires, sauf en arts plastiques et en éducation manuelle et technique, matières pour lesquelles les enseignants jugent ses résultats corrects. Elle abandonne finalement l’école en classe de 3ème.

 

Zahia by Karl Lagerfeld

Son arrivée sur la scène publique

Livrée à elle-même, Zahia passe beaucoup de temps dans les boîtes de nuit. Elle finit par entrer dans le milieu très sélectif des prostituées de grand prix, celles qui ne traitent qu’avec les superstars... En 2009, l’affaire de mœurs qui l’oppose à trois footballeurs français la propulse sur la scène publique.

Loin d'être fauchée par cette affaire, Zahia parvient à tirer profit de cet engouement médiatique – elle a même eu droit récemment aux honneurs du Times. En un peu plus de 3 ans, elle s’est ainsi forgé une renommée internationale, entretenue par ses relations avec le milieu people et la publication périodique de photos très sexy sur internet.

Devenue une véritable icône de la mode, plébiscitée par Karl Lagerfeld himself, Zahia a lancé sa propre marque de lingerie et a déjà proposé plusieurs défilés à la Fashion Week de Paris. Le 23 janvier 2013, elle a ainsi lancé au palais de Tokyo, à Paris, ses deux dernières collections de lingerie, sur financement de First Mark Investments, fonds d’investissement se trouvant à Hong Kong

 

Zahia dans le Times



Zahia a été propulsée sur le devant de la scène grâce à une affaire de mœurs. Mais son optimisme, son caractère et la vie qu’elle mène aujourd’hui ont (presque) fait oublier ce passé moins glorieux. Une histoire à peine croyable qui fait d’elle une business woman accomplie et même LE sex-symbol par excellence de ce début de 21ème siècle.


A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
VOS REACTIONS