Que faire contre les cheveux cassants ?

Comment prendre soin de ses cheveux quand ils sont cassants et fourchus ?

--- Le ---

Quand la kératine perd de son élasticité, vos cheveux deviennent cassants ou fourchus. Que faire pour résoudre ce problème rencontré par de nombreux hommes ?

Que faire contre les cheveux cassants ?
© iStock - master1305 ©

Quand on est un homme, on peut rencontrer tout un tas de problèmes avec ses cheveux : des pellicules, une calvitie prématurée ou encore des cheveux cassants ou fourchus. Oui, messieurs, les cheveux qui cassent et les fourches, ce n'est (malheureusement !) pas réservé aux femmes. Pour savoir comment en venir à bout, il faut déjà déterminer l'origine du problème : pourquoi nos cheveux peuvent-ils donc être cassants ?

Un cheveu cassant, c'est quoi ?

Un cheveu cassant est un cheveu prématurément vieilli, dont la kératine a perdu toute élasticité. Cette moindre résistance provient souvent de traitements cosmétiques abusifs tels que permanentes, défrisages, couleurs...

Mais le problème peut également être lié à un dysfonctionnement de la glande thyroïde, une carence en fer non dépistée, un régime amaigrissant mal conçu, pour ne citer que les causes les plus fréquentes.

Testez vos cheveux et la santé de votre kératine

Prélevez un cheveu sur votre tête puis étirez-le peu à peu, en maintenant fermement ses deux extrémités entre le pouce et l'index des deux mains. S'il est tonique, votre cheveu va s'allonger de 20 à 30 %. Lorsque vous le relâcherez, il reprendra sa forme initiale.

En revanche, s'il se casse aisément, sans s'allonger, c'est le signe que votre kératine est en mauvaise santé et qu'il faut la traiter. Notre conseil : faites-la d'abord diagnostiquer, pour connaître l'origine du trouble et le soigner en conséquence.

A noter : un cheveu cassant peut se briser à toutes les longueurs, y compris au ras du cuir chevelu, ce qui diminue d'autant le volume général de la chevelure. Mais cette diminution n'est que temporaire et les repousses ne porteront aucune trace des altérations passées, si les cheveux sont bien traités. Il ne faut pas confondre cassure et chute pathologique, laquelle provient d'un déséquilibre des fonctions vitales du cheveu et requiert d'autres soins, là encore après diagnostic.

Et d'où viennent les fourches dans les cheveux ?

Les fourches correspondent aussi à un cheveu prématurément vieilli. Elle se traduisent par un dédoublement, à la pointe ou sur les derniers centimètres du cheveu, là où la kératine est la plus fragile. Si l'on veut s'en débarrasser immédiatement, une seule solution : couper les parties fourchues car aucun soin ne pourra les réunifier. Mais avec un traitement adéquat, elles ne se reformeront pas sur les cheveux qui repousseront.


Comment soigner des cheveux cassants ?

Comment soigner des cheveux fourchus ou cassants ?

Pour en finir avec les cheveux cassants, certains pièges sont à éviter :

  • Les shampoings agressifs, les brossages et séchages traumatisants pour le cheveu. Si vous ne pouvez éviter de faire un brushing, séchez d'abord vos cheveux à l'air froid, jusqu'à ce qu'ils soient pratiquement secs. N'utilisez votre brosse (avec de l'air tiède) que pour leur donner leur forme finale.
  • Les manipulations cosmétiques à répétition, qui déstructurent les couches profondes de la kératine. Si vous faites des couleurs, des mèches, des permanentes ou des défrisages réguliers, veillez à ce que les produits ne soient appliqués qu'en "raccord" sur les repousses, sans toucher aux longueurs.
    L'association couleur et permanente ou couleur et défrisage, qui agresse trop la kératine.
  • L'utilisation régulière de produits dits "nourrissants pour les pointes", s'ils sont à base de silicones : ils déshydratent le cheveu.
  • L'utilisation régulière de laques ou de gels car ils ont tendance à affiner la kératine.


A l'inverse, voici les comportements à adopter pour prendre soin de vos cheveux :

  • Des soins locaux réguliers (avant shampoing), à base d'hydratants végétaux et de reconstituants protéiniques. Il s'agit là de pénétrer au cœur de la kératine et de reconstruire les défenses qu'elle n'a plus.
  • En fin de shampoing, un peu de vinaigre de cidre ou de jus de citron, dans la dernière eau de rinçage, pour ôter le calcaire de l'eau.
  • Une alimentation saine, comme pour les cheveux secs, riche en acides gras essentiels (AGE) et vitamine E. Les AGE nourrissent les couches profondes de la peau et sont indispensables à la fabrication de nouvelles cellules dans la zone de croissance du cheveu, celle qui entoure le follicule pileux et la racine.
    La vitamine E, elle, préserve les AGE du rancissement. Plus on ingère de ceux-ci, plus on a besoin de vitamine E pour les protéger du risque d'oxydation.
    En tandem, les AGE et la vitamine E aident donc à lubrifier le cheveu et à le rendre moins sec et moins cassant. En contiennent particulièrement : huile de noix, de pépins de raisin, de tournesol (pression à froid), de germes de blé, poissons des mers froides, œufs de poisson...


Enfin, pour prendre soin de vos cheveux et résoudre vos éventuels problèmes capillaires, n'hésitez à faire établir un diagnostic de vos cheveux par un centre spécialisé comme le Centre Clauderer.

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS