Le face-kini, nouvelle tendance de bronzage

En Chine, mieux vaut ne pas avoir le teint hâlé

Le

Alors que sur les plages européennes et ailleurs, on chasse la moindre trace de maillot pour un bronzage uniforme, c’est l’inverse qui se produit en Chine, où la tendance est au face-kini.

Le face-kini, nouvelle tendance de bronzage
© AFP Photo ©

Le face-kini, un masque intégral qui protège les plagistes du soleil en leur conférant un look de lutteur mexicain, fait fureur en Chine. Evidemment, il n’a pas fallu beaucoup de temps pour que la presse internationale s'empare du sujet : le New York Times, qui voit cela comme une solution plus efficace que la crème solaire, a publié des photos de femmes affublées de face-kinis sur une plage chinoise de la province de Shandong.

Peau bronzée = statut social inférieur

D'après le Daily Mail, le masque a été créé il y a sept ans, et outre les UV, il offre une bonne protection contre les insectes et les méduses. Son prix oscille entre 15 et 25 yuans (2 à 3 euros environ).

La peau blanche est culturellement valorisée en Asie et en Chine, où une peau bronzée par le soleil indique un statut social inférieur de paysan, comme c'était le cas il n'y a pas si longtemps en Occident. Le quotidien français Le Monde explique que le face-kini reflète une « terreur du bronzage » très répandue.

Pour protéger le reste du corps, le face-kini se porte avec une combinaison intégrale. Il dissimule ainsi davantage de peau que le fameux burkini, conçu par l'entreprise Ahiida pour les Musulmanes, qui laisse le visage découvert.

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS