Montre Perrelet : attention, Turbine Toxic !

Quand la tête de mort devient un luxe

Le

Perrelet a fait des montres à turbine l’une de ses spécialités. La célèbre manufacture horlogère vient d’enrichir sa collection d’un nouveau modèle « dangereux », la Turbine Toxic.

Montre Perrelet : attention, Turbine Toxic !
© Perrelet ©

Attention, danger ! Voici une montre « un brin provocatrice ». C’est ainsi que Perrelet évoque sa dernière-née, baptisée Turbine Toxic. Pour cette nouvelle montre, Perrelet a décidé de s’inspirer d’un symbole devenu très tendance, la tête de mort.

Une tête de mort sertie de 210 diamants

Comme sur toutes les montres Turbine, ce symbole n’apparait pas clairement. On le distingue toutefois très bien au travers des 12 pales du double rotor. Mais ici, le crâne humain n’apparait pas pour signaler une quelconque substance toxique. Au contraire, il joue la carte du luxe, en étant serti de 210 diamants de 0,82 carat chacun.

Pour le reste, Perrelet a misé sur la couleur noire, pour une montre aussi sobre qu’audacieuse. Enfin, la Turbine Toxic hérite d’un boîtier de 50 millimètres en acier traité DLC et d’un bracelet en caoutchouc.

Prix public conseillé : 7250 euros

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS