Un parfum qui sent bon... l’Olympia

Une fragrance qui recrée l’atmosphère de la célèbre salle parisienne

Le

Music-Hall, Le Parfum est une fragrance unisexe d’un genre un peu spécial, qui rend hommage à l’Olympia, la salle de spectacle si chère à Bruno Coquatrix...

Un parfum qui sent bon... l’Olympia
DR ©

On avait déjà entendu parler du parfum qui sent bon les livres de bibiliothèque. Désormais, il faudra compter sue un nouveau venu, avec une fragrance baptisée Music-Hall, Le Parfum. Ce parfum est un hommage à l’Olympia, la mythique salle parisienne. Ce sont Arnaud Delbarre, directeur général de l'Olympia, et Gérald Ghislain, parfumeur français et fondateur de la plateforme Histoires de Parfums, qui ont eu l'idée insolite d'enfermer l'atmosphère mythique du célèbre music-hall ans une fragrance unisexe.

Une histoire passionnelle et passionnée

« De fabrication française, cette fragrance emprisonnée dans un flacon reprenant les codes de la salle mythique raconte à elle seule plus de 50 années d'une histoire passionnelle et passionnée entre les artistes, la salle et leurs fans. Music-Hall, Le Parfum entraîne dans son sillage tout l'esprit Olympia », indiquent les deux créateurs de ce parfum. C’est donc un bel hommage qui est ici rendu à la fameuse salle, devenue music-hall en 1954 grâce à Bruno Coquatrix.

L'essence s'articule autour de notes acidulées d'orange, de bergamote, de citron et de mandarine, agrémentées d'extraits de baies roses, de poivre noir, de safran, de rose, de freesia, de lilas et de pivoine. Le tout est relevé par des accords de patchouli, d'encens, de vanille, de chocolat, de réglisse et de muscs blancs.

Commercialisation prévue le 15 octobre 2012 chez Parfum Jovoy (Paris 1er)

Prix : à partir de 87 euros le vaporisateur de 60 ml

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS