Romain Jerome x John M Armleder : cette montre, c’est de l’art

Art-DNA, une œuvre limitée à 10 exemplaires

Le

Après les jeux vidéo, RJ-Romain Jerome s’intéresse à l’art contemporain. La maison horlogère suisse vient de s’associer à l'artiste John M Armleder pour créer une montre d’exception... encore une fois.

Romain Jerome x John M Armleder : cette montre, c’est de l’art
© RJ-Romain Jerome ©

RJ-Romain Jerome : des montres toujours exceptionnelles

Etablie à Genève, la célèbre marque RJ-Romain Jerome s'est fait un nom en créant des modèles de luxe aux accents contemporains. Fondée en 2004, la maison suisse avait déjà présenté Moon-DNA et Titanic DNA. La première montre contenait des matériaux d'Apollo 11, ainsi que de la poussière rapportée de la lune par une mission spatiale. Le modèle Titanic DNA, lui, avait été créé à partir de matériaux rescapés du célèbre naufrage.
Plus récemment, RJ-Romain Jerome s’était distingué par sa montre Pac-Man, encore disponible chez Colette Paris.

Art-DNA, un nouveau projet 100% suisse

Dans le cadre du nouveau projet, intitulé Art-DNA, l'artiste contemporain John M Armleder s'est associé à la marque pour une nouvelle édition, limitée à seulement dix exemplaires, vendus à 17 500 euros chacun.
En acier, chaque montre affiche une couleur unique et un numéro accompagné de la signature de l'artiste, gravés à son dos. Le bracelet est en cuir d'alligator. Un motif de tête de mort, inspiré de la culture amérindienne, peut-être en référence aux prévisions apocalyptiques maya et souvent présent dans le travail d'Armleder, apparaît dans le cadran.

Manuel Emch, PDG de RJ-Romain Jerome et collectionneur d'art, explique : « J'ai depuis longtemps le souhait de faire se rencontrer ma passion de l'horlogerie et de l'art contemporain art, d'offrir le caractère unique d'une oeuvre ou d'une édition limitée à une montre ». Il ajoute : « Pour moi, il était important de travailler avec un artiste suisse, en raison des origines de l'entreprise et de mon admiration pour le travail de John M Armleder, véritable exemple à suivre pour les jeunes artistes. Je n'ai pas eu à chercher bien loin. »

John M Armleder est né à Genève en 1948. Il y réside et y travaille toujours. Aux côtés de Patrick Lucchini et Claude Rychner, il a fondé le groupe et la galerie Écart. L'artiste a été le représentant de la Suisse à la Biennale parisienne de 1975 et à la Biennale de Sydney en 1986.

A LIRE AUSSI ...
NOUVEAUTÉ SHOPPING (by MENLOOK)
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS