Comment revendre votre or ?

Reconnu partout dans le monde, l’or est un métal précieux facile à revendre. Qu’il soit acheté sous forme de pièces, de bijoux ou de lingots, ce métal représente un placement idéal pour les personnes désireuses de réaliser un investissement à long terme. Si vous souhaitez revendre votre or, voici quelques paramètres à prendre en compte pour réaliser des bénéfices considérables et éviter les escroqueries.

Optez pour les boutiques de rachat et de vente d’or pour un meilleur prix

La revente d’or fait partie des transactions commerciales les plus réglementées où l’acheteur est soumis à des obligations plus ou moins sévères. Les prix de rachat pratiqués par les acheteurs sont de ce fait très variables et peuvent être minimes dans certains cas. C’est notamment la raison pour laquelle il est important de choisir minutieusement où revendre votre or afin de tirer de réels bénéfices. À défaut d’opter pour une société de rachat d’or en ligne, il est plus ou moins avantageux d’avoir recours à une boutique spécialisée pour la revente de votre or.

Les boutiques spécialisées dans le rachat et la vente d’or se sont multipliées ces dernières années dans les grandes villes de France notamment à Paris, Lyon, Grenoble… Elles proposent également le rachat et la revente des bijoux anciens ou des objets précieux en argent et en diamant. Pour réaliser des bénéfices considérables sur la revente de votre or, optez pour les boutiques qui peuvent vous garantir un meilleur rapport qualité/prix. La plupart de ces boutiques effectuent généralement des transactions commerciales dans le respect de la réglementation française en vigueur concernant le rachat d’or et des métaux précieux.

Les prix de rachat d’or proposés par ces enseignes varient en fonction des cours officiels de la bourse mondiale. Ces cours sont notamment recensés à New York, à Londres, à Chicago… Avec ces boutiques spécialisées, votre or est acheté à sa juste valeur. Vous n’avez pas forcément besoin d’avoir les compétences d’un vendeur de métaux précieux pour récolter d’importants bénéfices.

Vous avez alors la possibilité de faire expertiser votre bijou, lingot ou autre par des spécialistes en achat d’or dans les plus brefs délais. Pour ce faire, il est recommandé d’opter pour les boutiques qui proposent une expertise gratuite et sans engagement. Votre or pourra être analysé par des experts en la matière en toute transparence.

Après l’estimation du prix de revente de votre or, ces spécialistes pourront vous proposer de meilleures conditions de rachat. Dans ces boutiques physiques, vous pouvez revendre vos lingots d’or, vos bijoux en or cassés, vos montres en or ou votre or dentaire au meilleur prix. Une fois l’offre acceptée, ils proposent un paiement sécurisé qui peut être effectué soit par virement bancaire soit par chèque.

Estimez avec soin la valeur de votre or avant la revente

Les pièces autorisées à la revente d’or sont variées : montres, boutons de manchettes, bracelets, bagues, colliers, couronnes dentaires, médailles, pendentifs, gourmettes… Pour revendre vos objets au meilleur prix, il est conseillé d’effectuer l’estimation de leur valeur, surtout s’il s’agit des bijoux. Il faudra en effet vous référer au poinçon que chaque objet porte et qui prouve notamment sa teneur en or pur. À défaut de faire cette estimation vous-même, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste qui pourra vous aider à vérifier si votre métal est sous-évalué par vos potentiels acheteurs.

Pour estimer la valeur de votre or, il faudra prendre en compte un certain nombre de critères :

  • le poids en carat,
  • l’état de conservation,
  • la cotation.

Les objets en or peuvent être pesés à l’aide d’une balance à carats. Ce type de balance est l’outil par excellence pour peser de l’or avec précision et fiabilité. Toutefois, il est également possible de peser de l’or avec une balance alimentaire ou de ménage. Le poids représente un indice important pour avoir une idée du prix de votre or avant toute sorte de négociation dans les boutiques de rachat d’or.

N’hésitez pas à utiliser si possible une loupe pour lire le nombre de carats sur vos objets en or. L’évaluation du nombre de carats consiste notamment à vérifier le pourcentage d’or pur que compose l’objet. Elle vous permet de déterminer le prix de votre or de façon approximative.

L’état de conservation influe également sur le coût de rachat de votre métal. Plus votre or est de qualité et bien conservé, plus sa valeur augmente. Quant aux pièces d’or rares, elles ont une cote élevée. Il s’agit par exemple des pièces qui ont été frappées par un atelier différent ou qui datent d’une longue durée. Estimer la valeur d’une pièce en or en prenant en compte les critères précités nécessite cependant des connaissances spécifiques. Il sera donc plus judicieux d’avoir recours à un spécialiste pour connaître la valeur réelle de votre or.

Choisissez une fiscalité adaptée

Si vous envisagez de revendre votre or au meilleur prix, il est primordial d’être attentif en ce qui concerne la fiscalité. Les taxes peuvent dans certains cas réduire drastiquement vos bénéfices. Deux principales taxes s’appliquent sur certaines reventes d’or en France. Il s’agit de la taxe sur les métaux précieux (TMP) et de la Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS). En effet, le taux forfaitaire de la taxe sur les métaux précieux s’élève à 11 % du montant de la revente tandis que l’autre s’élève à 0, 5 %. La taxe sur les métaux précieux en ce qui concerne la revente d’or est libératoire de l’impôt sur le revenu.

Par ailleurs, il existe des solutions pratiques pour alléger la note fiscale au moment de la revente de votre or. En effet, il est conseillé d’effectuer des transactions supérieures à 5 000 € en ce qui concerne la revente d’or. Cette solution permet de réduire le taux de la taxe sur les métaux précieux en cas de revente. Lorsque vous revendez des lingots ou des bijoux en or avec un montant supérieur à 5000 euros, la taxe sur les métaux précieux et la CRDS correspondent à 6,5 % du prix de revente.

Si vous souhaitez revendre un objet en or acheté il y a plus de trois ans, n’hésitez pas à opter pour le régime de taxation sur les plus-values réelles. La base d’imposition sera réduite à 5 % à partir de la 3e année et vous pouvez bénéficier d’une exonération totale des frais d’imposition après 22 ans de détention de vos lingots ou de vos pièces en or. Toutefois, il faudra détenir un justificatif attestant la date et le prix d’acquisition de votre métal.

Revente d’or : faites attention aux escroqueries

Avec les prix de rachat d’or qui sont variables d’un acheteur à un autre, les risques d’arnaques en rapport avec ce type de transaction sont de plus en plus fréquents. Pour éviter les arnaques, il est important d’avoir recours aux acheteurs qui proposent des transactions en toute transparence. Les boutiques de rachat de métaux précieux doivent afficher le cours de l’or en temps réel et mentionner de façon précise les différentes taxes appliquées à votre transaction. Assurez-vous que vos objets en or soient pesés devant vous avec un matériel homologué.

Selon la législation, le règlement en espèces est interdit pour ce type de transaction. Il faudra privilégier les boutiques spécialisées proposant le paiement par chèque ou par virement. Dans le cadre du rachat d’un objet en or, il est obligatoire d’établir un contrat dûment écrit et comportant les mentions telles que :

  • les coordonnées du client et de l’acheteur,
  • le numéro d’inscription au Registre du Commerce et des sociétés (RCS) de l’acheteur,
  • la date et l’adresse de conclusion du contrat,
  • le prix de revente TTC,
  • les caractéristiques de chaque objet revendu : pureté en millièmes, poids…

Pour obtenir un meilleur prix, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence en optant pour des boutiques spécialisées proposant de meilleures conditions de rachat d’or. Choisissez une entreprise de rachat d’or bien connue et méfiez-vous des publicités racoleuses de certains enseignes.

Rédigé par Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !

Réagir à cet article