Quels métiers pour les gens qui ont la fibre artistique ?

16 février 2023 - #carrière

Vous aimez dessiner ou exprimer votre créativité au travers de supports visuels divers et variés ? L’animation vous attire ? Pourquoi ne pas faire de votre passion votre métier ? De nombreuses professions peuvent convenir aux personnes possédant une fibre artistique. Des métiers du Web design à celui de l’illustration, en passant par des professions telles que décorateur, styliste de mode ou encore architecte paysagiste ; tous sont accessibles via des formations en ligne ou des cursus spécialisés.

Faire de sa passion son métier, beaucoup en rêvent ! Un idéal qui peut tout à fait se concrétiser au travers de différentes professions faisant appel au sens artistique. Les cursus sont d’ailleurs nombreux, tant ce secteur est riche de métiers divers et variés. Il faut dire que la création est omniprésente dans notre quotidien.

Les dérèglements climatiques provoquent souvent des sinistres importants, parfois même des catastrophes naturelles. Parmi celles-ci, on trouve des inondations, des sécheresses et des séismes. Comment...Lire la suite

Nous ne nous en rendons pas forcément compte, mais derrière chaque affiche, logo, packaging, site Web, vitrines de magasin, collection de vêtements, jeux vidéo, films d’animation et autres supports créatifs, se trouve une personne au métier artistique ! Ci-dessous, des exemples de métiers créatifs dans lesquels peuvent s’épanouir les personnes dotées d’une fibre artistique.

Les métiers du Web Design

Les métiers du Web Design ne connaissent pas la crise, et pour cause, Internet est désormais incontournable, tant pour les particuliers que pour les professionnels. De nombreuses professions permettent ainsi d’allier design et digital. Des métiers qui requièrent tous des compétences créatives, mais également une faculté d’adaptation à l’air du temps ; car les professions du Web design sont en constante évolution. Ces professions créatives et passionnantes sont accessibles via une formation dans l’art et le design, la plupart du temps éligible au compte personnel de formation (CPF) et ouvrant la porte à des secteurs professionnels en plein essor.

UX/UI Designer

Parmi ces nouveaux métiers apparus avec l’essor des nouvelles technologies mobiles : celui d’UX/UI Designer. Tout comme le Web Designer, l’UX/UI Designer conçoit des interfaces Web. Son approche est cependant davantage centrée sur l’expérience utilisateur, afin d’offrir aux visiteurs un parcours des plus intuitifs.

L’UX/UI Designer, profil très recherché par les employeurs, maîtrise donc aussi bien les méthodologies UX (expérience utilisateur) et UI (interface utilisateur), afin de créer un webdesign centré sur les visiteurs. Ce métier permet de manier plusieurs logiciels de création Web tels que Photoshop, Illustrator, InDesign, After Effects, Premiere Pro, etc.

formation design

Motion Designer

Autre profession du Web Design : Motion Designer. Un métier qui permet de donner vie aux graphismes en les animant ! Le Motion Designer est ainsi en mesure de concevoir un projet de motion design de A à Z, que ce soit le rendu d’une animation 2D comme la réalisation d’une animation 3D. Des projets qui amènent donc à animer des graphismes en intégrant du son, de la vidéo, des typographies, des contenus 2D ou 3D, voire des effets spéciaux, au travers de l’utilisation de divers logiciels : Animate, InDesign, XD, Premiere Pro, After Effects, Photoshop, Illustrator…

Animateur(trice) 2D-3D VFX

Profession particulièrement plébiscitée par les studios français comme internationaux : celle d’animateur(trice) 2D-3D VFX. Un métier passionnant, qui se destine aux fans d’effets spéciaux !

L’animateur(trice) 2D-3D VFX est ainsi en charge de la conception d’animations et effets spéciaux numériques, via l’utilisation de plusieurs logiciels de création tels que Premiere Pro, After Effects, Photoshop, Illustrator, InDesign, XD, ou encore Animate… De la phase de définition d’un projet d’animation à la phase finale de postproduction, l’animateur(trice) 2D-3D VFX est en mesure de produire aussi bien les éléments fonctionnels d’une animation, que d’assurer le suivi d’une mission.

Animateur(trice) 2D-3D Stop Motion

Autre métier du Web Design : celui d’animateur(trice) 2D-3D Stop Motion, dont les compétences mènent à la création d’un projet d’animation d’images numériques. L’animateur(trice) 2D-3D Stop Motion est ainsi capable de définir en amont un projet d’animation en volume et d’en produire les éléments fonctionnels.

Une profession artistique qui, là encore, requiert un sens créatif, mais aussi l’apprentissage de divers logiciels de création tels que InDesign, XD, Premiere Pro, Photoshop, Illustrator, After Effects, Animate…

Décorateur ou décoratrice scénographe

Le décorateur ou décoratrice scénographe exerce lui aussi une activité artistique et créative, en réalisant le décor d’une pièce de théâtre, d’une émission de télévision ou encore d’une série télé. Un métier qui amène également à réaliser la scénographie d’expositions dans les musées, les galeries ou lors de divers évènements culturels.

Le décorateur(trice) scénographe est généralement intermittent du spectacle, c’est-à-dire qu’il est embauché lors de la survenue de missions liées à ses compétences. Un savoir-faire qui l’amène à être responsable de chaque étape d’un projet de scénographie : des premières esquisses au montage final du décor. Si besoin, le décorateur(trice) scénographe constitue une équipe qu’il supervise. Son métier l’amène ainsi à explorer diverses facettes de la création artistique : dessin, mais aussi conception en volume, maniement des formes et des couleurs, le tout en respectant les coûts de production imposés. Le scénographe doit donc également être manuel, puisqu’il n’est pas rare qu’il doive concevoir lui-même les décors.

À noter que le décorateur(trice) scénographe, qui travaille en atelier, est amené à se déplacer sur les lieux des décors qu’il doit concevoir et installer.

Styliste de mode

Le métier de styliste de mode, lui aussi intimement lié à la création, amène à dessiner des collections de vêtements et accessoires pour son propre compte ou celui d’une marque de prêt-à-porter ou de haute couture.

Le styliste de mode doit donc être sensible à l’air du temps, pour créer des collections en phase avec les attentes des clients, mais aussi être en mesure d’intégrer la ligne artistique d’une marque et de la faire évoluer, si besoin. Créatif, le styliste de mode doit aussi être doté d’un bon coup de crayon lui permettant de dessiner en amont les modèles de ses collections. Il doit également tenir compte des contraintes économiques et techniques des matières premières servant à la confection des vêtements et accessoires, de même que les coûts de production.

Ce métier de la mode permet de travailler à son compte, ou bien sous la direction d’un directeur artistique ou chef de produit. Lorsqu’il met ses talents au service d’une marque, le styliste est généralement assistant en début de carrière, avant d’évoluer vers le poste de directeur de création. La plupart des débouchés de ce métier sont liés au prêt-à-porter, ou bien aux bureaux de tendance, lesquels prédisent les futures tendances vestimentaires en s’appuyant sur leur sensibilité artistique et observation de la société. Le métier de styliste de mode amène également à l’exécution de modèles sur ordinateur et donc à la maîtrise de certains logiciels de création.

Dessinateur de BD, une profession artistique en plein essor

Marché en plein essor, la BD ne connaît pas la crise, d’autant plus que l’univers a su s’adapter en intégrant désormais les pratiques digitales. Le dessinateur de BD a donc de réelles perspectives professionnelles qui s’offrent à lui, si toutefois il possède plusieurs cordes à son arc ou bien travaille en binôme avec d’autres spécialistes (scénariste, coloriste, lettreur, etc.).

Un dessinateur de BD, métier souvent assimilé à celui d’auteur-dessinateur de BD, est ainsi en mesure de gérer l’ensemble des phases de la création d’une bande dessinée, du storyboard initial à la présentation d’un projet de BD aux maisons d’édition. S’il travaille seul, il doit donc aussi endosser les casquettes de scénariste, mais également de coloriste si la BD est en couleur, de lettreur (métier consistant à écrire les textes dans les bulles) ou encore d’encreur ; pour repasser si besoin sur les dessins à l’encre noire. Autant de compétences qu’il est possible d’acquérir avec une formation en graphisme ou dessin, dispensée en ligne ou en école spécialisée.

Wedding planner, métier actif et créatif !

Le métier de wedding planner, ou organisateur(trice) de mariages, est une profession aussi créative qu’active ! Véritable chef d’orchestre des mariages, le wedding planner est donc un chef de projet événementiel, mettant ses compétences à disposition des futurs mariés. Métier encore peu connu en France il y a une vingtaine d’années, ce dernier connaît désormais un grand succès. Nombreux sont les futurs époux à faire désormais appel à un wedding planner pour organiser le mariage de leurs rêves.

wedding planner

La vie professionnelle d’un wedding planner est ainsi riche de diverses missions et savoir-faire. En effet, un organisateur(trice) de mariage doit être en mesure de planifier les évènements dans leur entièreté, de la création et l’envoi des faire-part, à la tenue des mariés, en passant par la réservation et la décoration du lieu de la cérémonie, sans oublier le choix du traiteur et autres détails cruciaux. Le wedding planner doit donc être aussi bien imaginatif que réactif, pour offrir aux futurs mariés un mariage à la hauteur de leurs attentes.

Planifier les préparatifs d’un mariage, établir un budget prévisionnel, rechercher les prestataires adéquats, créer l’ambiance souhaitée, superviser le bon déroulement de la cérémonie, le tout en gérant les imprévus… Un wedding planner doit ainsi maîtriser plusieurs compétences, puisque ses principales missions relèvent autant de la gestion de projet, que de qualités commerciales et d’aptitudes entrepreneuriales. Un métier qui apporte la satisfaction de participer à la création d’un jour inoubliable pour les époux !

Illustrateur ou graphiste

Les personnes dont la fibre artistique est prononcée peuvent également se tourner vers le métier d’illustrateur ou graphiste, le plus souvent exercé en free-lance, mais aussi au sein d’une agence de communication. L’objectif principal de l’illustrateur ou du graphiste : créer un visuel accrocheur, tout en véhiculant un message.

L’illustrateur met ainsi ses talents au service de maisons d’édition, d’agences de publicité, mais aussi de particuliers, en créant aussi bien les illustrations d’un livre pour enfant, que la couverture d’un roman, la pochette d’un album, l’image d’une publicité, le visuel d’un article de presse ou encore l’étiquette d’un produit de la grande distribution. Le graphiste, qui possède donc un coup de crayon qui lui est propre, sait en début de carrière s’adapter à plusieurs univers afin d’être polyvalent face au grand nombre d’illustrateurs sur le marché. Dessins, peintures, collages, mais aussi maniement de logiciels créatifs tels que Illustrator, Photoshop… L’illustrateur peut aussi faire le choix de développer son propre style pour sortir du lot, la plupart du temps après l’avoir affiné au contact des réalités du secteur.

Là encore, bien qu’il soit possible d’acquérir en autodidacte les bases de ce métier créatif, des formations en ligne ou en écoles d’art et de design permettent d’obtenir les compétences nécessaires.

L’architecte paysagiste, autre métier créatif

Autre métier artistique : celui d’architecte paysagiste, profession qui amène à concevoir l’aménagement des espaces extérieurs d’un particulier, d’un quartier ou d’une commune entière. Ce métier passionnant requiert plusieurs compétences : en graphisme, en aménagement paysager, mais aussi des connaissances administratives pour être en mesure de travailler avec les experts secondant l’architecte paysagiste, à savoir les spécialistes de l’urbanisme et des bâtiments.

L’architecte paysagiste, dont le travail a un véritable impact sur l’environnement et le cadre de vie des résidents, a ainsi pour rôle de mettre en scène des espaces verts en concevant des projets de paysagisme dans leur globalité. De l’esquisse du projet à la main, à la création de plans 3D, l’architecte paysagiste gère également des démarches administratives telles que les permis de construire et autres autorisations, sans oublier un chiffrage au plus juste.

architecte paysagiste ; métier créatif

Pour exercer ce métier artistique, il faut donc posséder un grand sens de l’organisation, mais aussi un goût esthétique prononcé, sans oublier un sens relationnel développé pour échanger avec les nombreux acteurs d’un projet de paysagisme. L’architecte paysagiste est ainsi un véritable chef de projet capable de fédérer une équipe de professionnels autour de lui et de sa vision d’un projet d’aménagement d’espaces verts. Aussi bien créatif que conducteur de travaux, l’architecte paysagiste doit également posséder une bonne connaissance du patrimoine comme des cultures locales, pour aménager les lieux tout en mettant en valeur l’existant.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Ses missions sont diverses et variées, puisque ce professionnel de l’aménagement extérieur peut aussi bien être consulté par des particuliers, que par des collectivités locales souhaitant aménager leurs espaces verts. L’architecte paysagiste est ainsi amené à créer aussi bien des squares, terrains de loisirs, aires de jeux, que des jardins sophistiqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *