Fiat 500C

La cabriolet succède au « pot de yaourt »

En remettant au goût du jour son modèle phare des années 70, la Fiat 500, Fiat a réussi un véritable coup de maître. Elue « Voiture de l'année 2008 », cette dernière connaît un succès international incontestable et se prépare à passer un été radieux grâce à sa déclinaison cabriolet, la Fiat 500C.

Au premier trimestre 2009, Fiat est l'un des rares constructeurs à avoir vu ses ventes augmenter. En effet selon les chiffres publiés par l'Association des constructeurs automobiles européens (ACAE), la firme italienne a connu une hausse de ses immatriculations de 14,3 % par rapport au premier trimestre 2008. Un succès qu'elle doit en grande partie à la Fiat 500, mais également à l'Alfa Roméo MiTo, marque dont elle est propriétaire.

Le retour du « pot de yaourt »
En ces temps de crise, la bonne santé de Fiat doit certainement faire des jaloux. Il faut dire que le véritable coup de génie de l'illustre fabricant italien, c'est d'avoir remis au goût du jour – et de quelle manière ! – ce modèle vedette des années 50 à 70.

Surnommée, jadis, le pot de yaourt, la nouvelle Fiat 500 a conservé les formes de son ancêtre. Ailes et montants arrières quasiment identiques, proportions similaires, phares ronds… Bref, une combinaison rétro/moderne savamment étudiée.

Puisque le succès de la nouvelle 500 était au rendez-vous, Fiat a présenté au dernier salon de l'auto de Genève (mars 2009) la version cabriolet, sobrement baptisée Fiat 500C. Lancée en Europe en avril dernier, la Fiat 500C pourrait bien être la star des mois à venir. Car elle conserve ce design reconnaissable entre mille, en ajoutant ce grain de folie – le toit décapoté – si appréciable en été.


Une toile pliante, plus pratique
Pratique, la capote en toile à commande électrique coulisse le long des arches latérales et se replie à l'arrière du véhicule (d'où des dimensions identiques). Fiat a également concocté une nouvelle gamme de coloris exclusivement pour la 500C. La capote de ce cabriolet sera donc ivoire, rouge ou noir, et la carrosserie gris chaud ou rouge sublime.

En revanche, ce sont les mêmes moteurs qui équipent les Fiat 500 et 500C. On retrouve donc le bloc diesel multijet 1.3 litre de 75 chevaux ainsi que les deux moteurs essence de 1.2 et 1.4 litre, respectivement de 69 et 100 chevaux.

Pour asseoir un peu plus le succès de la Fiat 500, Fiat applique une stratégie de personnalisation de la voiture, reprise à sa concurrente, la Mini. En poussant ce raisonnement à l'extrême, Fiat offre un nombre de combinaison quasiment illimité. Le constructeur italien annonce plus de 500 000 possibilités !

10 paramètres à choisir
Stickers, badges, jantes, pommeau du levier de vitesse… En tout, plus de 10 points sont personnalisables, avec un large choix d'options à chaque fois. Il existe même plusieurs coques pour la clé de la voiture !

Grâce à un module disponible sur Internet, il est très facilement possible de tester de multiples combinaisons, avant, éventuellement, de passer à la caisse !

Pour en savoir plus :
La Fiat 500 et la Fiat 500C disposent de leur propre site Internet où vous pourrez retrouvez des vidéos, les outils de personnalisation de la voiture et divers autres modules.

Partager
Tags: fiat