Only Kart : la révolution du kart électrique

De nouvelles sensations à découvrir au volant d’un kart électrique

"Un kart électrique, ça va aussi vite qu'un kart normal ?" Cette question, on l'a entendue à plusieurs reprises avant d'aller tester le concept Only Kart à Dagneux, dans l'Ain, à 20 minutes de Lyon. Une question récurrente qui pourrait aussi amuser ou agacer Emeric Ruget, le fondateur du complexe : "Mais un kart électrique est un kart normal ! Simplement, il est électrique, ne pollue pas et ne fait pas de bruit !"

Apporter de l'inédit dans le monde du kart

Alors, lorsqu'il nous a demandé si nous voulions tester ce kart en vrai, comment résister ? Surtout après nous avoir présenté Only Kart comme "la révolution du kart", avec un parcours indoor en relief, comprenant une montée, une descente, un pont et un tunnel. "Cela fait 20 ans que l'on voit toujours la même chose dans le monde du karting en France, nous voulons donc apporter de l'inédit", annonce Emeric. Et c'est en allant voir du côté de l'Italie que cette piste en trois dimensions est née.

Une piste en relief

Outre l'originalité du parcours, une piste faite de hauts et de bas est aussi l'assurance de bénéficier d'un tracé plus long sur une surface plus réduite : 502 mètres dans le cas présent, pour une piste homologuée par la FFSA (Fédération française du sport automobile). Et dans les deux sens, s'il vous plait ! Pour ne rien gâcher, ce circuit dispose d'un revêtement en résine synthétique qui offre une meilleure tenue de route et permet des dérapages mieux contrôlés.

Quelles performances pour un kart électrique ?

Le parcours est prometteur, mais qu'en est-il de l'engin en lui-même ? Les karts proposés par Only Kart constituent la première flotte de karts électriques nouvelle génération en France (voire en Europe). Leur batterie rechargeable au lithium doit offrir plus de performance, un meilleur couple et des sensations plus fortes. Vitesse de pointe annoncée : 70km/h – mais "seulement" 55 sur le tracé sinueux de Dagneux.

Avec les 22 karts proposés à la clientèle, chaque session de 10 minutes donne l'occasion à 11 karts de s'affronter en course pendant que les 11 autres rechargent leur batterie. "Une session de 10 minutes demande 10 minutes de charge. Si l'on proposait des courses de 30 minutes, il faudrait au minimum 1 heure de charge", précise Emeric Ruget.

Et dans les faits, on en pense quoi ?

Sur le papier, tout nous semble parfait. C'est donc le moment de vérifier cela concrètement sur la piste. On enfile la combinaison, le casque et c'est parti ! Le premier tour est l'occasion de prendre la mesure de "la bête". Mais très vite, le plaisir est au rendez-vous… et le temps au tour diminue. Comptez une cinquantaine de secondes pour franchir la ligne d'arrivée dans un temps honorable. Au fur et à mesure que le temps passe, on prend confiance et les moments où l'on doit dépasser ses adversaires offrent parfois de jolis duels – d'autant que la piste, large de 7 mètres environ, donne de belles possibilités de doubler.

Spectaculaire, facile à prendre en main et grisant : le concept Only Kart a tout bon ! En plus, le système de chronométrage et les statistiques immédiatement partagées par mail avec les conducteurs offrent une vraie interactivité : où me situe-je par rapport aux autres pilotes ? Ai-je progressé depuis ma dernière course ?

Combien ça coûte ?

On aurait pu craindre que tous ces bons points soient gâchés par le prix pratiqué. Il n'en est (presque) rien : comptez 27 euros la session de 10 minutes (et même 25 euros si vous prenez les 30 secondes nécessaires à la création gratuite de votre carte de membre). Les tarifs sont ensuite dégressifs si vous souhaitez participer à plusieurs sessions. C'est un peu plus cher que la concurrence, mais pas scandaleux.

Au final, le complexe Only Kart réussit son examen avec mention. Pour sûr, on reviendra tâter du bitume, pardon, de la résine synthétique sur le circuit de Dagneux ! Le tout sans bruit de moteur ni odeur de gazole. Que demander de mieux ?

Tendance écolo oblige, le kart aussi passe à l'électrique. Nous avons testé le concept Only Kart, près de Lyon, qui entend révolutionner le genre.
Tendance écolo oblige, le kart aussi passe à l'électrique. Nous avons testé le concept Only Kart, près de Lyon, qui entend révolutionner le genre.
Tendance écolo oblige, le kart aussi passe à l'électrique. Nous avons testé le concept Only Kart, près de Lyon, qui entend révolutionner le genre.
Tendance écolo oblige, le kart aussi passe à l'électrique. Nous avons testé le concept Only Kart, près de Lyon, qui entend révolutionner le genre.
Tendance écolo oblige, le kart aussi passe à l'électrique. Nous avons testé le concept Only Kart, près de Lyon, qui entend révolutionner le genre.
Tendance écolo oblige, le kart aussi passe à l'électrique. Nous avons testé le concept Only Kart, près de Lyon, qui entend révolutionner le genre.
Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !