Mercedes Classe E Coupé

La rencontre du sport et du confort

La Classe E de Mercedes fait des émules. Après la version berline sortie au mois de mars 2009, Mercedes n'a attendu que quelques mois, deux précisément, pour mettre en vente cette déclinaison coupé : une interprétation sportive et élégante du modèle de base.

C'est en regardant la Classe E Coupé de profil que l'appellation « coupé » prend tout son sens. L'absence de montant latéral entre les deux portes lui confère en effet une ligne fluide et dynamique, propre à sa terminologie. De son aînée la berline, le coupé hérite de ses formes anguleuses, sur les ailes arrières et au niveau de la face avant. Ici, le design a d'ailleurs été accentué – la calandre et les feux en sont la preuve – pour renforcer l'aspect nerveux du véhicule.

Mais cette esthétique cache également un autre dessein : l'aérodynamisme. Selon Mercedes, la Classe E Coupé, avec son coefficient aérodynamique de 0,24, devient le véhicule de série le plus performant dans ce secteur.


Nerveuse à l'extérieur, mais aussi sous le capot
Pour propulser cette jolie carrosserie, la firme allemande a décidé de jouer la carte de l'exhaustivité, avec 2 blocs diesel et 3 moteurs essence. Fleuron technologique du constructeur, les moteurs diesel réunissent efficacité sur la route et respect de l'environnement. Le 4 cylindres développe 204 chevaux en ne rejetant que 139 grammes de CO2/km.
Par contre, si l'objectif est de sonner la charge de la cavalerie, il faudra lorgner du côté des moteurs à essence, en particulier vers le 8 cylindres en V et ses 388 équidés. Comme tous les moteurs proposés, celui-ci respecte les normes antipollution Euro 5.

Conscient que la tentation « d'appuyer sur le champignon » risque d'être grande à bord de cette classe E Coupé, Mercedes a multiplié les équipements de sécurité. Un véritable régiment de capteurs permet de prévenir au maximum les risques, sans compter les 7 airbags ou les appuie-tête réactifs (qui évitent le coup du lapin).

Le système « Distronic Plus » se compose par exemple de capteurs longues portées permettant d'analyser la circulation bien au devant du véhicule et capable de prendre des décisions en cas de danger imminent. Les moindres signes de faiblesses du conducteur sont également relevés et calculés par le dispositif « Attention Assist ». Grâce à la surveillance de 70 paramètres, il prévient notamment le conducteur en cas de somnolence.


Des équipements individualisés pour chaque passager
Le deuxième  volet des équipements électroniques concernent généralement le confort, un aspect qu'un véhicule haut de gamme comme la Classe E Coupé ne pouvait ignorer. De ce fait, l'habitacle offre de nouveaux sièges exclusifs aux passagers avant, une climatisation personnalisée pour chaque occupant, un système audio et vidéo high-tech, sans compter la multitude d'options disponibles selon le pack désiré.

Côté tarifs, il faut débourser 44 000 euros au minimum pour acquérir l'une des Mercedes Classe E Coupé, et jusqu'à 77 000 pour la version la plus puissante.

Partager
Tags: mercedes