Buick : reine de l’asphalte

La marque aux trois boucliers est éternelle

Buick est l'incarnation même du rêve américain. Depuis ses débuts, la marque centenaire reste le symbole du haut de gamme automobile. Une réputation fondée sur l'innovation, le design, et sur une fiabilité à toute épreuve. 

Des débuts mouvementés
Dans les années 1900 s'ouvre l'ère commerciale de l'automobile. Si la fameuse Ford T est la première voiture accessible au grand public, Buick est un concurrent d'avant-garde. Créé par David Buick en 1903, la firme du Michigan intègre rapidement les rangs de General Motors et devient le plus grand constructeur automobile américain. Emblème de cette réussite : la Buick Roadster 6 cylindres de 1929, un modèle aux finitions impeccables.

Le virage technologique de Buick

La firme se démarque alors de ses concurrents au sein de General Motors. Moins tapageuse que Pontiac, un peu moins frime que Cadillac, elle occupe un marché de niche : le haut de gamme  polyvalent, à la fois sportif et citadin. Le mythique prototype Buick LeSabre (1951), assez clinquant, révolutionne la technologie de son époque. Alliage de magnésium, d'aluminium et de fibre de verre : une première dans l'histoire de l'automobile.

La personnalité des Buick s'affirme à la fin des années 1950 : avec un logo (les fameux trois boucliers alignés) et, surtout, des modèles allongés, profilés à l'extrême. Les Buick Electra, LeSabre et Invicta de 1959 paradent sur les « highways » américaines : phares agressifs, ailes aérodynamiques, elles sont taillées pour l'évasion.


Passage aux modèles urbains
A mesure que se dessine le paysage des grandes villes, Buick change de créneau : c'est l'heure des voitures urbaines, moins lourdes et plus puissantes. La motorisation évolue en même temps que l'esthétique, plus épurée : Buick perd de la longueur à l'arrière, et ses ailes distinctives disparaissent. Les Buick Skylark et Gran Sport marquent cette évolution.
Symbole de la banlieue américaine
Les Buick peuplent alors les « suburbs » américaines et les centres-villes. On les aperçoit dans de nombreuses séries télévisées américaines, comme Les rues de San Francisco. La rançon du succès pour une voiture qui séduit les franges populaires.


Fiable mais confidentielle
Les nouveaux modèles de Buick ont pris quelques rondeurs. Proches de certains modèles BMW et Lexus, ils sont réputés pour leur fiabilité, à l'image de la Buick LaCrosse 2009, sortie au printemps. Seul problème pour les inconditionnels de la marque : elle n'est pas commercialisée en Europe. De quoi forger un peu plus sa légende

Partager