Guide moto : les plus belles néo-rétro du moment

La moto cède aussi à la mode vintage

La tendance néo-rétro

La passion des motos classiques est l'une des tendances actuelles les plus soutenues dans l'univers du deux-roues. Elle se traduit chez les jeunes comme chez les moins jeunes par la reconstruction, l’amélioration et la customisation de moto des années 70 à 80.

La demande est telle que la plupart des constructeurs d'aujourd'hui rivalisent en proposant des motos modernes au look classique : les néo-rétro. Il est donc possible de rouler vintage sans avoir besoin de mettre les mains dans le cambouis car les machines correspondent aux standards de fiabilité actuels.

Roadster, scrambler, custom ou café racer, tous les styles et toutes les cylindrées sont représentés avec des prix qui s’échelonnent de 4400 à 25 000 euros : voici notre panorama du marché actuel des 400 cm3 et plus avec, pour commencer, les monocylindres.

Les spécificités des monocylindres

Légère et agiles, pas chères à assurer et moins incitative à dépasser les limitations de vitesse, les monocylindres de grosse cylindrée de la catégorie néo-rétro vous font redécouvrir le plaisir des motos simples…
Sous réserve, bien sûr, de se cantonner aux départementales et à la ville car ces mécaniques détestent les longues étapes autoroutières à haut régime !

 


Yamaha Motors France
fait renaître une légende de 30 ans en proposant de nouveau la SR 400. Loin d'être une nouveauté, cette moto ultra simple fut importée chez nous pour la première fois en 1978 ! Sa carrière n'a pas été très longue en Europe (une version 500 cm3 eut plus de succès) mais elle n'a jamais été interrompue au Japon. Seule concession au modernisme, l'injection électronique a remplacé le carburateur en 2009.

On touche ici à l'essence même de la moto: un cadre en acier, deux roues, des freins (modernes) dépourvus d'ABS et un gros monocylindre 4 temps de 399 cm3, 2 soupapes, refroidi par air qui se démarre uniquement au kick !

Simple, basique, cette moto se prête à toutes les préparations et customisations tant les pièces adaptables sont nombreuses. Les designer du projet Yamaha Yard Built s'en sont d'ailleurs donnés à cœur joie (voir notre galerie photo). Le tout affiche une qualité de fabrication (et une fiabilité) typique des productions nipponnes : la SR 400 est assemblée au Japon.

En ce qui concerne les performances, avec 23 modestes chevaux et une moteur plutôt feutré, vous ne choisirez pas cette Yamaha pour son moteur, mais l'agilité et la légèreté de cette ballerine aux pneus étroits sauront vous séduire à coup sûr. Le tarif est élevé mais les 5999 euros demandés se justifient par une qualité de fabrication irréprochable (et un nombre limité d'exemplaires disponibles).

Motorisation : monocylindre 4t, 1 ACT, 2 soupapes, refroidi par air
Cylindrée : 399 cm3
Puissance : 23,2 ch à 6500 trs/mn
Couple : 2,8 mkg à 3 000 trs/mn
Poids : 174 kg tous pleins fait
Hauteur de selle : 785 mm
Tarif : 5999 €
Garantie : 2 ans
Contact constructeur

 

Moins cher en 400, il n'y a pas ! Importée en France par la SIMA, la Mash Five Hundred est une 400 cm3 chinoise rebadgée, copie de la Honda CB 400 SS des années 2000 : la Chineray Chunking 400B.

Par rapport à la Honda originale, la Mash 500 (et donc la Chunking) adopte une injection Siemens au lieu d'un carburateur, un démarreur électrique et un pneu arrière plus large (même taille de jantes). Elle prend 11 kg dans l'opération.

A part cela, tout reste à peu près conforme à ce qu'était la CB 400 SS, moteur compris. Cette machine basique adopte donc un monocylindre 4 temps de 397 cm3, 4 soupapes, 1 arbre à cames en tête, refroidi par air, copie conforme du 400 Honda. La puissance de 27 ch à 7000 trs/mn et le couple maxi de 3,05 mkg à 5 500 trs/mn sont des valeurs plutôt élevées et offrent des performances suffisantes à défaut d'être ébouriffantes.
La partie cycle est bien calibrée, relativement efficace et assez confortable. Le tarif monte cette année à 4430 euros TTC (le prix de lancement était de 3990 euros !).

L'inconnue reste la tenue dans le temps : marque toute jeune, Mash à encore tout à prouver mais la SIMA est une société sérieuse et expérimentée qui diffusa en son temps Ducati, MV Agusta et Husqvarna, le SAV devrait être à la hauteur.

Motorisation : monocylindre 4 t, 1 ACT, 4 soupapes, refroidi par air
Puissance : 27 ch à 7000 trs/mn
Couple : 3,05 mkg à 5 500 trs/mn
Poids : 151 kg à sec
Hauteur de selle : 780 mm
Tarif : 4430 euros TTC (version limitée Von Dutch à 6490€)
Garantie : 2 ans
Contact constructeur

 

Royal Enfield est l'une des plus anciennes marques moto du monde à n’avoir jamais interrompu son activité ! Plus authentique et plus mythique, il n'y a pas. Ce constructeur indien propose de nombreux modèles ultra vintage mais cette Continental GT est plus moderne et très originale : elle tranche dans la gamme, et même dans le monde moto.

L'antique moteur Enfield est un gros mono culbuté refroidi par air, à 2 soupapes et injection électronique Keihin. Il est poussé à 535 cm3 contre 499 cm3 pour le reste de la gamme. Résultat, "seulement" 29 ch mais surtout, une impressionnante valeur de couple maxi de 4,4 mkg à 4 000 trs/mn : de quoi ressentir le "coup de pied au cul" typique de ce genre de motorisation.

Il faudra bien sûr se satisfaire d'une boite 5 vitesses à l'ancienne et de pas mal de vibrations mais c'est ainsi que se traduit l'exclusivité dans le monde du néo rétro !

Heureusement, la partie cycle est aux standards actuels. Ce café racer développé en Grande-Bretagne hérite, en effet, d'un châssis conçu par l'atelier de préparation anglais Harris Performance et reçoit moult pièces sport italiennes (suspensions Païoli, freinage Brembo à disque avant et arrière et pneumatiques sportifs en 18 pouces), gages d'un comportement rassurant. Voici donc une belle et authentique moto au charme fou.
Son tarif est fixé à 6195 euros, ce qui se justifie par une incontestable originalité. Une vidéo pour vous faire craquer ?

Motorisation : monocylindre 4 t refroidi par air, 2 soupapes, distribution culbutée
Cylindrée : 535 cm3
Puissance : 29 ch à 5 100 trs/mn
Couple : 4,4 mkg à 4 000 trs/mn
Poids : 184 kg tous pleins faits
Hauteur de selle : 800 mm
Tarif : 6 195 €
Garantie : 2 ans
Contact constructeur

À suivre…

Partager
Pierre Siedzianowski

Journaliste moto, j’aime l'univers du deux-roues motorisé, les road-trips interminables, les IHM logiques, les autos sportives des années 90, les vélos techno, le ski, la voile, l’Histoire, le vin rouge, voyager, écrire, ma fille... et les énumérations hétéroclites !