Pierre Siedzianowski
Il y a 5 ans

Guide moto : les plus belles 4 cylindres néo rétro

Honda et Yamaha peuvent rouler des mécaniques

Honda et (encore) Yamaha proposent chacune des "naked" de grosse cylindrée qui revendiquent un héritage allant de la Honda 750 Four de 1969 aux grosses Superbike dépouillées du tout début des années 80. Ces motos dépourvues de carénage sont motorisées par des moteurs à 4 cylindres refroidi par air de plus de 1000 cm3.

1. Honda CB 1100 EX et CB 1100 Badseeds

2. Yamaha XJR 1300 / 1300 Racer

Bien qu’elle ait révolutionné le monde de la moto à l’aube des années 70  avec la CB 750 Four de 1969, et qu’elle possède de nombreux moteurs susceptibles d’être cuisinés à la sauce classique, Honda n’est pas très active sur le marché du néo rétro. La CB 1100 est ainsi le seul modèle ailé proposé chez nous à l’heure actuelle.

Lancée en 2009 au Japon, mais pas importée chez nous avant 2013, cette dernière est une grosse moto simple et efficace. Son moteur 4 cylindres 16 soupapes alimenté par injection est installé dans une partie cycle assez basique. La position de conduite est relax.
Malgré le poids important, la moto est agile grâce à des pneus étroits. La géométrie reste très sage. La finition est soignée. Le coup de crayon s'avère intemporel.

Sa remplaçante, la CB 1100 EX, est apparue en 2013. L'évolution s'est traduite dans les grandes lignes par une optique rehaussée, un réservoir plus grand, un sixième rapport de boite de vitesses et une paire de jantes rayonnées à la place des jantes à bâtons.

Honda CB 1100 Badseeds : une superbe moto collector

En 2014, Honda France et le studio de design moto Badseeds se sont associés pour décliner une série limitée de 100 exemplaires de la CB 1100 (à boite 5 vitesses, donc) : c'est la CB 1100 Badseeds, inspirée des Superbike des années 80.  

Techniquement améliorée par une paire d'amortisseurs Öhlins réglables en précontrainte, détente, compression et assiette (longueur réglable) et un guidon cintre plat en aluminium, plus bas et un peu moins large que sur la version d'origine, la Badseeds  est également dotée d'une ligne d'échappement Yoshimura homologuée et d'un habillage spécifique (bulle, flancs de selle).

Cette moto est plus légère, mieux suspendue et plus agréable en usage sportif grâce à son cintre plat. En vraie Honda, la Badseeds permet de jouer les "bad boys" au quotidien dans les quartiers branchés des mégalopoles mais elle s'avère également très à l'aise sur les "vraies" routes et incite à s'échapper.  
Quand aux autres CB, elles se dégustent en enroulant sur le couple, à bonne vitesse, et constituent des machines simples et faciles, agréables au quotidien même si les sensations manquent quelque peu.

Lancées à des tarifs élevés, ces motos ont souffert face à la concurrence et n'ont pas vraiment trouvé leur public, à tel point qu'il reste encore une trentaine de Badseeds en stock (sur 100 produites). D'ailleurs, Honda France a revu les tarifs de la Badseeds à la baisse qui passe de 15 600 à 13 700 euros. La 1100 EX, elle, est affichée à 12 599 euros. La CB 1100 (Boite 5), elle, a été retirée du catalogue.

Fiche technique

Motorisation : 4 cylindres en ligne, 4 t, refroidi par air, 2 ACT, 4 soupapes/cyl
Cylindrée : 1140 cm3
Puissance : 89 ch à 7500 trs/mn
Couple : 9,5 mkg à 5000 trs/mn
Poids tous pleins faits : 247kg (Badseeds) / 260kg (EX)
Réservoir : 14,6l (Badseeds) / 17,5l (EX)
Hauteur de selle : 795 mm
Tarif : 13 699 euros (Badseeds) – 12 599 euros (EX)
Garantie : 2 ans
Contact constructeur

 

Difficile de ne pas être réceptif à la ligne de la Yamaha XJR 1300 2015 ! Pourtant, cette moto est on ne peut plus classique : la XJR 1300 est une évolution de la XJR 1200 de 1995, qui reprenait elle-même le moteur de la FJ 1200 1989, une sportive, à l'époque !

Bien sûr, l’injection gomme un rien le caractère et assouplit encore ce gros 4 cylindres en ligne refroidi par air de la fin des années 80. Il est positionné dans un cadre double berceau en acier. La suspension arrière est constituée de deux amortisseurs Öhlins et la fourche demeure conventionnelle.

Contrairement aux apparences, pour 2015, Yamaha n'a pas transformé sa XJR, elle l'a simplement retouchée esthétiquement pour un résultat final saisissant, voire osé. Terminée la ligne d'échappement 2 en 1 en 2 aux silencieux chromés, adieu le gros réservoir alu, bye bye la longue partie arrière et la poignée de maintien passager… La XJR reçoit une ligne 4 en 1 noir mat, un bidon retaillé au plus juste, des flancs de selle revus et un arrière complètement épuré : bref, cette moto s'offre une seconde jeunesse !
Bien sûr, sa hauteur de selle culmine désormais à 83 cm et le réservoir perd 8 litres mais le style y gagne indéniablement !

Les sensations de conduite ne changent pas, la XJR se caractérise par un moteur plein et relativement agressif, même si l'on cherche souvent un sixième rapport de boite de vitesse, particulièrement sur l'autoroute. La garde au sol est conséquente. Le poids plutôt contenu pour une néo rétro de si grosse cylindrée et les suspensions soignées permettent à la Yamaha d'accepter sans problème le pilotage sportif sans gréver le confort.

Pour ne rien gâcher, le tarif de 11 000 euros reste mesuré pour une moto si valorisante.

Une version Racer vraiment canon !

La version de base est secondée par une série Racer, inspirée de la préparation Eau Rouge du customiseur Deux Ex Machina. Il s'agit d'une XJR équipée de guidons bracelets, d'une tête de fourche, d'un capot de selle et d'un garde-boue avant en carbone… Et tenez-vous bien, le surcoût se limite à 1 000 euros : c'est presque un cadeau !

Fiche technique

Motorisation : 4 cylindres en ligne, 4 t, refroidi par air, 2 ACT, 4 soupapes/cyl
Cylindrée : 1250 cm3
Puissance : 98 ch à 8000 trs/mn
Couple : 11,1 mkg à 6000 trs/mn
Poids : 240 kg tous pleins faits
Réservoir : 14,5l
Hauteur de selle : 829 mm
Tarif : 10 999 € (Racer 11 999 €)
Garantie : 2 ans
Contact constructeur

Pierre Siedzianowski

Journaliste moto, j’aime l'univers du deux-roues motorisé, les road-trips interminables, les IHM logiques, les autos sportives des années 90, les vélos techno, le ski, la voile, l’Histoire, le vin rouge, voyager, écrire, ma fille... et les énumérations hétéroclites !