La Rédac' Masculin
Il y a 2 semaines

Prix du permis de conduire : comment payer moins cher ?

Chaque année, des millions de Français se lancent dans l’apprentissage du permis de conduire. Le manque de concurrence dans certaines régions, la demande toujours de plus en plus forte et la difficulté de réussir du premier coup demandaient aux particuliers et professionnels de payer chaque année leur permis de conduire de plus en plus cher.

Dans cet article, nous vous donnons donc toutes les astuces pour réduire le prix de votre permis de conduire grâce aux nouvelles règles imposées par le gouvernement.

Les 8 mesures du gouvernement pour réduire le prix de son permis de conduire 

En 2019, Édouard Philippe présente de nouvelles règles afin de diminuer le prix du permis de conduire de 30% partout en France. À cette époque, il estime qu’il coûte 1800€ et 2 mois d’attente. Un constat qui limite la mobilité et l’insertion professionnelle des plus jeunes. À noter qu’en plus de l’ANTS, il est possible de demander les services d’entreprises spécialisées comme Auto Démarches pour obtenir son permis de conduire en toute sécurité. Ces organismes sont habilités par le Ministère de l’Intérieur et le Trésor public.

1. Une nouvelle plateforme

Le gouvernement met désormais à disposition des Français une plateforme qui regroupe toutes les auto-écoles pour choisir la sienne. Afin de faciliter le choix et la rapidité des informations, vous retrouvez le taux de réussite de chaque école ainsi que les prix affichés. Ainsi, le gouvernement souhaite baisser les prix globalement proposés en faisant jouer la concurrence. 

En plus de cette plateforme est proposé aux candidats en recherche d’une auto-école un contrat type. Ce dernier favorisera la concurrence. 

2. L’engagement des jeunes

Pour les jeunes qui s’engagent dans le Service National Universel (SNU), il leur est possible de passer les exercices du Code de la route gratuitement, ainsi que de passer l’examen payé par l’État. Cette règle est appliquée depuis juin 2019.

3. La mise en place de simulateurs

Dans l’objectif de réduire les prix du permis de conduire, l’État encourage les auto-écoles à s’équiper de simulateurs de conduite. Ces simulateurs sont incités par un gain fiscal pour toutes les auto-écoles. Sur la formation de 20h obligatoire, il sera possible de conduire jusqu’à 10h sur un simulateur. À noter que pour les futurs usagers, le gain estimé est de 135€.

4. La conduite accompagnée

Pour éviter de repasser de longues heures en auto-école, les Français âgés de 17 ans peuvent commencer l’apprentissage de la route avec un superviseur de leur choix. Ce dernier doit posséder le permis depuis 5 ans (sans compter la période de jeune conducteur), sans lourd accident pendant ces 5 ans.

Ce type de conduite est à privilégier en cas d’échec à l’examen du Code de la route. Le gain estimé est là aussi de 135€. 

5. La conduite avec boite automatique

Pour gagner du temps, il est possible d’apprendre à conduire avec une voiture en boite automatique. La formation obligatoire passe de 20h à 13h. Sachant que ce forfait est moins cher, l’élève pourra demander une formation avec une boite manuelle au bout de 3 mois, et non plus de 6. La formation dans ce cas de figure est de 7h obligatoire. 

6. Faciliter le passage à l’examen

Pour mettre toutes les chances du côté des candidats, c’est désormais à eux de prendre leur date d’examen du permis de conduire. Ils devront s’inscrire dès que le moniteur les incite à le passer. La décision du gouvernement a pour but incitatif et de responsabiliser les futurs conducteurs.

C’est aussi dans l’optique de réduire les délais de passage, pouvant aller jusqu’à 60 jours. 5 départements ont commencé l’expérimentation en 2019 : la Haute-Garonne, l’Hérault, l’Aude, le Gers et le Gard.

7. Passer le permis plus tôt

Pour favoriser la conduite, l’État propose le passage de l’examen du permis de conduire à 17 ans. Néanmoins, même si un candidat l’obtient, il doit attendre sa majorité pour conduire sur les routes. Cette nouvelle loi permettra de fluidifier les passages des élèves qui ont la conduite accompagnée depuis leur 16 ans.  

8. Code de la route modifié

Enfin, pour assurer une meilleure sensibilisation des publics au Code de la route et de la sécurité routière, les questions lors de l’examen du Code de la route sont mises à jour. 

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error