Retour en images sur le salon de Genève

Une édition 2010 haute en couleurs

Le salon automobile de Genève 2010, c’est fini ! Mais ce cru restera marqué par l’abondance de belles voitures. Souvenirs, souvenirs…

Près de 700 000 visiteurs ont arpenté les allées du salon automobile de Genève, du 4 au 14 mars 2010. C’est mieux que l’année précédente… mais moins qu’en 2008. Cela est peut-être dû à l’important nombre de nouveautés présentées – une centaine – mais aussi un intérêt du public pour les belles voitures et le rêve. Car, comme à l’habitude, ce sont une nouvelle fois les stands des voitures de luxe qui ont attiré la foule en priorité.


L’Infiniti M se met à l’hybride
Avec la nouvelle génération de l’Infiniti M, le constructeur asiatique mise sur ses innovations technologiques pour concurrencer les autres poids lourds de sa catégorie, notamment la BMW Série 5. La présentation de l’Infiniti M hybride semble confirmer cette volonté !

Quoi !? Une Ferrari verte !? Que ce soit en Formule 1 ou « dans le civil », la Scuderia avait plutôt l’habitude de livrer des voitures rouges. Mais, tendance écolo oblige, c’est de vert que se pare le prototype Ferrari 599 Hy-Kers. Une voiture qui abrite un moteur électrique de 110 chevaux, en plus des 620 chevaux du traditionnel V12.

A Genève, la firme aux anneaux a présenté deux modèles diamétralement opposés : la citadine A1 et la limousine A8, dans sa version hybride. Et si la réputation d’Audi n’est plus à faire sur le haut de gamme, le retour du constructeur allemand sur le marché des petites voitures s’annonce risqué. Ca tombe bien, l’A1 s’annonce quant à elle très prometteuse !

Comme chez Ferrari, la nouveauté présentée sur le salon de Lamborghini s’habille de vert. Son nom : Gallardo LP 570-4 Superleggera. Une couleur que l’on peut aussi associer à la diminution de 20,5 % des émissions de CO2, par rapport à la précédente version. Cette Superleggera n’en demeure pas moins une bête de course avec son moteur V10 5.2 l de 570 chevaux, sa vitesse de pointe de 325 km/h et son passage de 0 à 200 km/h en 6,8 secondes !

Décidément, le cru 2010 de ce salon de Genève a fait la part belle à la couleur. Chez Bentley, la GTC Series 51 arbore une robe pourpre tandis que la Supersports Convertible se pare de jaune pale. Quoi qu’il en soit, ces deux cabriolets en ont fait rêver plus d’un…

Du sport, du plaisir ou de l’écologie. Il n’y avait que l’embarras du choix sur le stand de Renault. La marque au losange a profité de ce salon pour présenter la Wind, un cabriolet compact prometteur. La griffe Gordini a également fait son retour, sous les traits d’une Clio et d’une Twingo. Enfin, l’électrique était à l’honneur, via la gamme Z.E – pour Zéro Emission –, et notamment la Fluence.


Chez Nissan, les voitures ont pour elles une « bouille » qui les rend souvent sympathique. Le Cube, présenté en 2009, avait divisé les observateurs. Mais cette année, la nouvelle Micra et le Juke ont fait l’unanimité : ce sont de très jolies voitures.

En 2009, le constructeur indien Tata faisait sensation en présentant la voiture la moins chère du monde, à moins de 5 000 euros : la Nano.
En 2010, Tata remet ça, avec une version électrique de sa Nano, dotée d’une autonomie de 160 km. Pas de quoi déchaîner les passions…

Elle était attendue… à raison ! La Giulietta présentée en première mondiale par Alfa Romeo est particulièrement sexy. Après la MiTo, le constructeur italien confirme sa réputation et comblera les amoureux de belles Italiennes.

DBS, Volante… Oui, tout ça, ça fait rêver. La Cygnet, un peu moins. Construite sur la base de la Toyota iQ, cette mini Aston Martin tranche un peu dans le vif, par rapport à ses grandes sœurs décapotables, qui accumulent les chevaux sous le capot. De toute façon, elle ne s’adresse pas au premier venu : il faut déjà être propriétaire d’une Aston pour pouvoir acquérir une Cygnet.

Attention, paradoxe ! Porsche a dévoilé l’une des plus surprenantes et plus belles voitures de ce salon 2010 : le concept 918 Spyder. Malheureusement, c’était aussi l’une des voitures les moins bien mises en valeur, au milieu des autres nouveautés Porsche telles que la 911 GT3 RS ou le Cayenne Diesel.

Après l’émoi suscité par la renaissance de la ligne DS, et la présentation de la DS Inside – la nouvelle DS3 en réalité – en 2009, Citroën a remis le couvert cette année avec son concept DS High Rider… qui devrait préfigurer la future DS4.
Du coup, la C-Zéro présentée quelques mètres plus loin, avait du mal à attirer les regards.

Il y a de quoi être rêveur devant une Mercedes. Le constructeur allemand est décidément toujours capable de créer des voitures hors du commun. En atteste le concept F800 Style, véritable démonstration stylistique de la marque à l’étoile.
Chez Maybach aussi, la branche luxe de Mercedes, le rêve est au rendez-vous avec une Landaulet, qui n’a rien d’une nouveauté, mais qui fait toujours son petit effet.


Chez BMW, la nouvelle série 5 était présentée en première mondiale. Véritable limousine, cette voiture a semblé trop inaccessible. Du coup, toute la gamme Efficient Dynamics du constructeur bavarois en a profité, à l’image du concept ActiveE, avec ses 170 chevaux de plaisir électrique !

Contrairement à Porsche, Peugeot n’a pas lésiné sur les moyens pour présenter ses nouveautés sous leur meilleur jour. Le concept SR1 est ainsi l’une des plus belles réussites de ce salon 2010.
Le Peugeot RCZ a confirmé tout le bien que l’on pensait de lui, alors que les concepts BB1 et 5 by Peugeot laissent entrevoir le futur de l’automobile selon la marque au lion.


Partager
Tags: salon
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !