WR
Il y a 10 ans

Peugeot 205 : une trajectoire fulgurante

L’icône populaire et sportive d’une génération

Sur la route comme sur la piste de ses exploits sportifs, la Peugeot 205 est un symbole populaire. En 16 ans de carrière, la Peugeot 205 s’est vendue à plus de 5 millions d’exemplaires. Retour sur la trajectoire d’une étoile filante et sur l’histoire de ses modèles mythiques.  

Au début, le projet M24
Démarré en 1978, le projet M24 est mis en œuvre pour relancer la production de Peugeot. Les ingénieurs de la marque au lion planchent sur une série d’améliorations techniques à apporter au modèle de référence, la 104. En 1981, le prototype de la 205 prend forme : des lignes moins anguleuses que son aînée, un meilleur rendement énergétique, une manœuvrabilité impeccable et une plus grande résistance à la corrosion… La saga 205 pouvait commencer.

En lançant la 205 en février 1983, Peugeot réussit un vrai coup marketing : le modèle en carrosserie 5 portes est présenté à la presse à Monaco. En parallèle, les premières Peugeot 205 sont déjà disponibles chez les concessionnaires automobiles. Les commandes affluent, et l’innovation suit le rythme : en septembre de la même année, les premiers modèles diesel sortent des chaînes de production. 

En 1984, les choses s’accélèrent : la 205 GTI voit le jour. La mythique 1.6 (105 chevaux) est un succès populaire éclatant. Son charisme et son cachet « masculin » – malgré son gabarit – en font l’icône machiste d’une génération… Et l’un des objets cultes du tuning. La GTI connaît ensuite plusieurs évolutions : disponible en 125 chevaux en 1985, elle cède peu à peu la place au modèle 205 GTI 1.9 (130 cv). Le cycle GTI s’achève avec une dernière touche d’audace : la commercialisation de la série spéciale GTI Griffe en série limitée (3 000 exemplaires).

La 205 est indissociablement liée à l’histoire du sport automobile. Sortie en 1984, la Turbo 16 permet à Peugeot d’entrer dans la légende du rallye raid : à son palmarès, deux championnats du monde des rallyes, deux Paris-Dakar et deux championnats de France de rallycross. Au volant de ce modèle, des pilotes mythiques comme Ari Vatanen et Timo Salonen.

La 205 a vécu son apogée au milieu des années 80 avec notamment la sortie en 1986 de la version cabriolet en deux version, CT (80 cv) et CTI (115 cv). Une année également marquée par l’arrivée de la 205 Junior avec ses sièges en jeans et sa moquette bleue. Aux débuts des années 1990, la phase d’innovation se termine. Quelques évolutions sont apportées aux modèles existants – injection électronique sur les modèles essence, notamment.
Le rideau se baisse définitivement sur la 205 en 1999, pour laisser la place à la 206, après 16 années d’une riche carrière. 

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error