Une voiture, ça se révise

Comment prendre la route l’esprit tranquille ?

Vous prévoyez peut-être de partir en vacances très prochainement : les jours de congés sont posés, le jour de départ est fixé, le lieu de villégiature est déterminé, les tentes sont préparées…Et votre voiture dans tout ça ? Pour partir l’esprit léger, un check up s’impose. Découvrez tous les bons gestes pour assurer une sécurité optimale à son carrosse, à faire chez soi ou au garage.


Ce que vous pouvez faire vous-mêmes
Parce que vous êtes un homme, un vrai, certains contrôles se dispensent d’une visite chez le garagiste.
Pneus et niveaux
C’est un des points les plus importants : vérifiez l’usure et la pression des pneus (pensez à toujours gonfler vos pneus à froid et quand la voiture est chargée).
Coté niveaux, on vérifie l’huile, le liquide de refroidissement, le lave-glace, le liquide de frein et la direction assistée. Pour l’éclairage, on s’assure que les ampoules sont en bon état : veilleuses, feux de croisement et de route, clignotants, feux arrière, feux stop et de recul.
Des éléments indispensables
Enfin, on dresse la liste des indispensables à avoir dans sa voiture. Depuis le 1er juillet 2008, la présence dans tous les véhicules d’un kit de sécurité routière qui comprend 1 triangle de pré-signalisation et 1 gilet réfléchissant est obligatoire. Si vous partez à l’étranger, renseignez-vous au préalable : dans la plupart des pays européens, une trousse de secours est également obligatoire.  Pensez aussi aux ampoules de rechange, à vérifier l’état de la roue de secours, et à emporter avec vous des pinces pour la batterie.

A la veille des vacances, c’est la cohue dans les garages : essayez de vous y prendre à l’avance.
Eviter les amendes
En priorité, on pense sécurité : les freins. Les plaquettes de frein sont à changer tous les 30 000 à 40 000 kms environ. Ensuite, on vérifie la date de son dernier contrôle technique (tous les 2 ans) : les routes des vacances sont souvent contrôlées par la police, il serait dommage de gâcher ce bon moment par une amende sévère (135  euros !).

N’oubliez pas les amortisseurs, qui assurent votre tenue de route. Généralement, on ne les change qu’à partir de 120 000 km.
Enfin, profitez-en pour faire réparer les petits problèmes et autres bruits bizarres qui vous suivent toute l’année sans que vous ne preniez le temps de vous en occuper : climatisation en panne, bruit bizarre dans le ventilateur…

Partager