Nouveau CX-5 : l’héritage Mazda

D’une génération à l’autre, le Mazda CX-5 est toujours séduisant

Peu avant de découvrir le nouveau Mazda CX-5 au salon de Genève, nous avions eu envie, en guise d'adieu, de montrer un peu de routes de montagnes à l'ancienne version.

Un 4×4 polyvalent

Aussi à l'aise sur autoroute que sur neige, le modèle actuel incarnait les prémices du design Kodo. L'esprit Jinba Ittaï, alors déjà bien présent à bord, nous avait quasi instantanément plongé dans l'atmosphère Mazda. L'intérieur, simple mais pensé entièrement pour le conducteur et ses occupants, laissait une impression de sécurité. Raisonnable en consommation, nous avons parcouru 2000 km avec sérénité.

Génétiquement Mazda

Alors, quand nous avons sillonné les stands du dernier salon de l'auto de Genève, nous nous sommes rapidement dirigés chez le constructeur japonais pour découvrir cette logique évolution du CX 5.
Avec des lignes pures, ce modèle dévoilé pour la première fois à Los Angeles est simplement beau. Rabaissé de 35mm et plus long de 5mm, le véhicule paraît encore plus sportif. Presque en mouvement même à l'arrêt, il est l'aboutissement du design Kodo et des technologies Skyactiv.

Naturellement attirés à l'intérieur, nous avons pu constater que ce SUV pourrait sans problème rivaliser avec les plus grands. En effet, trois finitions et la couleur Soul Red Crystal viendront enrichir le modèle qui, tout équipé, proposera un panel d'options.

Enfin, son prix oscillera de 30 600 à 42 000 euros et la motorisation de 175 chevaux sera unique jusqu'en septembre 2017, où un bloc 194ch verra le jour. Avec un rapport qualité/prix quasi imbattable, il nous tarde de pouvoir essayer ce très réussi CX5 dernière génération !

Partager
Perrine

Aussi sensible à la mélodie d'une harpe qu'à celle d'un moteur, j'aime tout autant cultiver l'art cinématographique que l'art du talon-pointe. Je prendrai du plaisir à vous retrouver tout au long de mes écrits et quelquefois même sur des pistes... Qu'elles soient de ski ou de bitume !