Hyundai Kona : un SUV qui dénote

Un style atypique pour le nouveau SUV compact SUV de Hyundai

--- Le ---

Dans un segment des SUV compacts en pleine effervescence, Hyundai a dévoilé son nouveau modèle, le Kona. Et son design ne plaira pas à tout le monde.

Hyundai Kona : un SUV qui dénote
© Hyundai ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Pour se démarquer sur le segment très porteur des SUV compacts – et on ne vous a pas encore parlé du Jeep Compass –, Hyundai présente le Kona. La particularité de ce petit SUV disponible dès octobre 2017 ? Son style atypique qui risque de ne pas faire l'unanimité !

Sous son capot, on retrouvera dans un premier deux moteurs essence (davantage en 2018). Alors, ses nombreux équipements et son intérieur bien fini suffiront-ils à faire la différence ?

Un style marquant

Par son style, le Hyundai Kona fait davantage penser aux Nissan Juke ou Toyota C-HR qu'au Peugeot 2008 ou Renault Captur. Il est petit avec seulement 4,17 m de long mais étonnant avec un design agressif qui n'est pas sans rappeler celui du concept Intrado.

Il se démarque par une calandre en cascade, des optiques à double étage, des couleurs vives (rouge, vert ou orange notamment), ou encore des protections (trop) proéminentes autour des ailes...

Le Kona est aussi le premier modèle personnalisable de Hyundai avec un pavillon flottant d'une autre teinte que celle de la carrosserie, des jantes et des coques de rétroviseurs colorées.

Un intérieur bien fini

Cette personnalisation se retrouve à l'intérieur, où l'on peut choisir différentes couleurs autour des aérateurs, du levier de vitesses, pour les surpiqures des sièges et les ceintures de sécurité.

La présentation est classique mais très sérieuse. On a des grands rangements dans les portières, une vaste boîte à gants et un coffre carré pratique de 361 litres (jusqu'à 1143 litres). En revanche, pas de banquette coulissante.

L'écran tactile jusqu'à 8 pouces est bien situé en haut de la console centrale, réactif et facile à utiliser. A l'arrière, deux adultes ont un espace correct mais la place du milieu est difficilement utilisable à cause du gros tunnel de transmission. On a toutefois moins de place que dans un Renault Captur ou un Opel Crossland X.


Des équipements riches et des motorisations intéressantes

Le Hyundai Kona embarquera de nombreux équipements comme la surveillance des angles morts, l'affichage tête haute, le chargeur des smartphones par induction, l'alerte anti-somnolence, l'alerte franchissement de ligne avec correction de trajectoire active, la caméra de recul...

Sous le capot, le petit SUV sera équipé à sa sortie de deux moteurs essence à trois cylindres de 120 et 177 chevaux. Dès l'été 2018, le bloc diesel 1,6 l de 115 et 136 ch viendra compléter l'offre. Une version 100% électrique est aussi annoncée pour plus tard.

Dernier détail : une transmission intégrale est prévue pour les moteurs les plus puissants. Voilà encore une façon pour Hyundai de se démarquer de la concurrence.

Découvrez la Galerie Photo

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS