Mercedes CLS, acte 2

Le nouveau coupé 4 portes de Mercedes

Très attendue au dernier Mondial de l’Auto à Paris, la nouvelle Mercedes CLS a enfin levé le voile sur son nouveau visage. Sa grande sœur avait fait une entrée remarquée sur le marché de l’automobile en 2004 en créant le nouveau segment des coupés 4 portes : mais qu’en sera-t-il de la petite dernière ? Si, pour certains, la marque à l’étoile a été trop timide dans le relooking de la CLS, pas sûr qu’elle ne connaisse pas à son tour un grand succès. Une présentation dans le détail de ce coupé 4 portes signé Mercedes s’impose.


La CLS garde la ligne… Mercedes !
Allure de berline, ligne de toit identique, proportions similaires : côté ligne, la CLS 2, avec ses quelque 5 mètres d’envergure, ne se démarque pas franchement de la CLS première génération. Elle semble plutôt s’inscrire dans la continuité, le lifting entrepris par la firme allemande étant relativement léger. Le but recherché par Mercedes : renouveler le modèle sans pour autant rompre avec la CLS.


Des faux-airs de SLS ?

Mais à y regarder de plus près, ce coupé 4 portes a un je-ne-sais-quoi de changé. L’allure générale paraît davantage moderne, voire plus agressive que sa devancière… Messieurs, ne trouvez-vous pas qu’il y a un peu de SLS AMG dans cette CLS ? Large entrée d’air à l’avant, ligne de fuites qui allègent la silhouette de la voiture, passage de roue arrière marqué, la CLS se pare d’atouts de sportive. Mercedes a donc su muscler son jeu… en toute subtilité.

Côté moteur, si l’on retrouve un V6 et un turbo V8, la CLS va combler plus d’un homme. Le 350 CDI devrait afficher pas moins de 265 chevaux ! Autre nouveauté : l’apparition d’un quatre cylindres. Et pour un plus grand plaisir de conduite, l’option 4 roues motrices serait, à terme, disponible.


Le luxe intérieur
Prévu pour 4 personnes, l’intérieur, plutôt confiné, reflète le segment dans lequel veut se situer Mercedes-Benz avec cette nouvelle arrivante : le secteur du luxe. Technologie embarquée – boîte de vitesse automatique 7G-Tronic… –, finitions parfaites, console de bord ultra-équipée, tableau de bord en fibre de carbone, sellerie cuir, confort, tout y est… même le prix ! Pour acquérir la nouvelle Mercedes CLS, les hommes fidèles à la marque à l’étoile devront débourser au minimum 63 000 euros. Mais ça ne sera pas avant début 2011…

Partager