Triumph TR3 : la sportive pure et dure

Ce modèle mythique a permis à Triumph de conquérir l'Amérique

--- Le ---

Reconnaissable entre mille, la Triumph TR3 a marqué son temps à la fin des années 1950. Aujourd'hui encore, cette voiture compte de nombreux fans.

Triumph TR3 : la sportive pure et dure
© Flickr - pyntofmyld ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

La Triumph TR3 est un modèle mythique à plus d'un titre... et l'une des voitures adoptée par Johnny Hallyday. Produite de 1955 à 1962, elle a assuré le succès du constructeur anglais (aujourd'hui disparu). Elle resta longtemps la sportive pure et dure préférée des pilotes avec ses lignes pleines de charme, son moteur robuste et les sensations offertes. Bref, c'est un modèle tout simplement addictif.

Une évolution de la TR2

La Triumph TR3 était un modèle deux places cabriolet. Mais on pouvait rajouter un troisième siège (pour les très petits gabarits) à l'arrière ainsi qu'un hard top en fibre de verre.

Sa production a démarrée en octobre 1955. C'est une évolution de la TR2 avec une calandre "egg box" spécifique avec grille en aluminium, l'apparition de chromes et des joints d'ailes en acier inoxydable. Le feu central "stop" arrière est remplacé par deux feux sur les ailes alors que les clignotants se retrouvent placés sur la malle arrière.

Un plaisir de conduite au ras du sol

La Triumph TR3 est équipée d'un moteur de 95 ch, un quatre cylindre de 2,0 litres Standard. Il est extrêmement souple et vif à bas régime avec une sonorité très particulière. La mécanique reste identique à celle de la TR2. On retrouve l'essieu rigide à l'arrière et les freins à tambours aux quatre roues. Ce roadster permet de prendre un maximum de plaisir au ras du sol.

Dès 1956 (la TR3 A), elle est équipée d'un second silencieux d'échappement et surtout d'un nouveau freinage à disque à l'avant. C'est une première pour un modèle de série anglais.

En 1957, une nouvelle modification touche la grille de calandre. La "grande bouche" s'étale désormais sur toute la largeur et intègre les clignotants et les feux de position. Quant au moteur, il gagne cinq chevaux pour afficher une puissance de 100 ch.

Un véritable succès en Amérique

La TR3 fait partie des premiers modèles européens à avoir conquis l'Amérique. La quasi-totalité des voitures produites part alors aux Etats-Unis. Jusqu'en 1961, ce sont 90 % des modèles qui traversent l'Atlantique, mais on trouve encore des modèles en France.

Le moteur de la Triumph TR3 était particulièrement robuste et fiable. Si sa cote est désormais élevée, la TR3 est un vrai modèle de légende qui offre de réelles sensations au ras du bitume.


Intérieur d'une Triumph TR3 de 1960


Difficile de trouver des Triumph TR3 en France


Triumph TR3 de 1967
© Creative Commons Katherine Tompkins, marcovdz, Peter Olthof

Thèmes connexes : mythe
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS