Hyundai Kona Electric : un SUV de référence

Le Kona devient le premier SUV électrique vraiment accessible

--- Le ---

Déjà plaisant dans sa version classique, le Hyundai Kona devient encore plus séduisant dans sa version 100% électrique.

Hyundai Kona Electric : un SUV de référence
© Hyundai ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Ludo avait pu essayer le Hyundai Kona à l'automne 2017. Un SUV compact bénéficiant d'un design audacieux et non dépourvu de qualités pour s'imposer sur un segment ultra-embouteillé.

Déjà à ce moment-là, Hyundai avait su nous titiller en annonçant la sortie, en 2018, d'une version 100 % électrique du Kona. C'est au Salon de Genève que nous avons pu faire (rapidement) connaisance avec ce nouveau modèle. Si ses 332 litres d'espace intérieur sont bien inférieurs aux 544 litres que présente le coffre du Kona "régulier", qu'en est-il des prestations ? Quels sont les vrais atouts du Kona electric ?

Le nouveau visage du Hyundai Kona

Du point de vue esthétique, c'est sa calandre fermée et aérodynamique que l'on remarque au premier coup d’œil. Ce modèle, plus haut de 20 mm et plus long de 15 mm par rapport au Kona classique, repose sur des roues de 17 pouces. Un choix de couleurs vives ainsi que l’option d’un toit contrastant est proposé.

Dans l'habitacle, une panoplie de technologies est disponible. Citons entre-autres, le système d’info-divertissement intégré à la navigation, la radio ainsi que certaines fonctions de connectivité reliées à l'Apple CarPlay et à l'Android Auto ou même la recharge sans fil pour smartphone.

Les systèmes d’aide à la conduite SmartSense développés par Hyundai sont également disponibles : freinage autonome d’urgence avec détection des piétons, alerte de circulation arrière, surveillance des angles morts, avertisseur de sortie de voie et aide au maintien, avertisseur d’inattention et de limite de vitesse.

Moteur, vitesse et autonomie : le gros défi de Hyundai

Mais là où le Kona électrique est attendue au tournant, c'est évidemment au niveau de ses performances pures.

Deux batteries sont embarquées dans cette nouvelle édition de la marque sud-coréenne. L'une, de 39,2 kWh, jumelée à un moteur de 133 ch, procure une autonomie de 300 km. L'autre de 64 kWh, alimentant un moteur de 201 ch, permet d'atteindre jusqu’à 470 km en pleine charge. Le couple restitue une vitesse de pointe de 167 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 7,6 secondes.
Par ailleurs, 54 minutes sont nécessaires pour recharger à 80 %, via une borne rapide, la batterie du Hyundai Kona Electric.

Son système électronique de changement de rapport permet un contrôle de la motorisation en éliminant les liens mécaniques. Les designers ont donc pu ajouter un espace de rangement bienvenu à l’avant du véhicule.

Enfin, l’intensité du freinage régénérateur peut être ajustée par le conducteur à l’aide de palettes au volant, tandis qu'un écran 7 pouces fournit d'importantes informations sur la conduite. Tout est donc réuni pour permettre aux automobilistes de s'habituer à la motorisation électrique et d'optimiser leur consommation.


Mission accomplie pour le Kona electric ?

Au final, le Hyundai Kona semble particulièrement séduisant dans sa nouvelle version 100 % électrique. Au-delà de son design toujours aussi réussi, ce SUV compact a le mérite d'être le premier du segment à se passer de motorisation thermique. Un vrai défi technologique pour le constructeur.

On espère que ces belles promesses seront confirmées au moment de prendre le volant de ce modèle, dont la commercialisation est attendue vers la fin d'année 2018.

Découvrez la Galerie Photo

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS