LVCHI Venere : une hypercar qui porte bien son nom !

Une grande berline électrique venue de Chine qui impressionne

--- Le ---

Le constructeur chinois LVCHI a choisi le Salon de Genève pour présenter la Venere, une voiture électrique de plus de 1000 chevaux !

LVCHI Venere : une hypercar qui porte bien son nom !
© LVCHI Auto ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Tesla fait des jaloux, c'est indéniable. Après Porsche et sa Mission E, c'est une marque chinoise, LVCHI, qui entend bien se tailler la part du lion. Sa production : une grande berline 100 % électrique au profil de coupé, qui entend bien marcher sur les platebandes de la Model S. Un pari risqué ?

Berline électrique, supercar ou les deux ?

Les constructeurs chinois ont bien compris l'importance de la voiture électrique. Ainsi, la LVCHI Venere ne s'embarrassera pas de moteurs thermiques : c'est électricité pour tout le monde.

Derrière un design volontairement épuré, ce constructeur propose une berline au design agréable et bien dans l'ère du temps. L'inspiration de Tesla est perceptible mais la forme est différente. La Venere dispose de portes à ouverture antagoniste, à la manière de feue la Mazda RX-8, afin de faciliter l'accès à bord, tout en se privant du montant central.

Pour se démarquer, LVCHI a choisi de transformer sa berline en authentique supercar – voire hypercar. En effet, ce bolide développe pas moins de 1006 chevaux pour 1545 Nm de couple. Si cela ne vous parle pas, sachez que c'est tout simplement énorme ! Le 0 à 100 km/h serait réalisé en 2,5 secondes, avec une vitesse de pointe à 286 km/h, malgré un poids supérieur aux deux tonnes. Une belle prouesse, mais les informations quant à la technologie employée manquent.

L'autonomie, habituel point noir des voitures électriques, serait de 652 km en cycle NEDC. Un très bon score, même si l'on préférera employer le conditionnel pour l'évoquer.

Verra-t-on la Venere sur les routes ?

Malheureusement, il est difficile de prédire le futur de la LVCHI Venere. Derrière ses airs de concept-car, LVCHI affirme que son modèle est prêt à produire et pourrait être vendu dès 2019. Néanmoins, les mesures de sécurité sont encore le problème majeur des voitures chinoises, ralentissant leur homologation en Europe.

On peut toujours rêver de voir le fabricant partir à l'assaut de l'Europe, d'autant que le marché de la voiture électrique se développe massivement, notamment sur les modèles sportifs. Toujours est-il qu'avec plus de deux tonnes sur la balance, la Venere risque de s'apparenter surtout à une sportive de ligne droite. Sans parler du prix, dont aucune estimation n'a filtré.

Découvrez la Galerie Photo

A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS