[ESSAI AUTO] Honda Civic Type R : 320 chevaux de pur plaisir

Un an après le Nürburgring, la Civic Type R souffle ses bougies à Magny Cours

--- Le ---

Véhicule le plus rapide de sa catégorie, la Honda Civic Type R est une sportive comme on en fait (trop) peu. Sur le circuit de Magny-Cours.

[ESSAI AUTO] Honda Civic Type R : 320 chevaux de pur plaisir
DR ©
Perrine

Rédactrice auto

Le 3 avril 2017, sur le circuit du Nürburgring, la Honda Civic Type R devenait le modèle le plus rapide de sa catégorie (traction). Aussi, pile un an plus tard, en guise d'anniversaire, et ce, après avoir parcouru 2000 km au volant de l'engin, j'ai pu offrir à cette mythique Japonaise le circuit de Magny-Cours.

Chez Honda, on ne laisse rien au hasard

On ne choisit pas une Type R comme ça, par hasard. Riche en savoir-faire et en sportivité, l'aventure de ces modèles débute dans les années 90. C'est alors que NSX, Integra, Accord ou bien encore Civic abriteront sous leur capot de performants moteurs Vtec qui montent haut dans les tours... Avec un chant significatif. Pour les reconnaître ? ! Cet  éternel logo "H" sur fond rouge.

Comme sortie d'un manga, cette dernière Civic Type R n'échappe donc pas à la patte du motoriste japonais. Loin d'être discrète, sa belle robe blanche "championship" l'impose visuellement parmi ses rivales alors que, au milieu de la foule, elle assumera jusqu'au bout son style engagé.

Attention, si rien n'est laissé au hasard sur cette Type R, rien n'est "mis" au hasard non plus... Pas même cet aileron de la démesure conçu pour réellement plaquer le véhicule à grande vitesse, ni même ces trois sorties d'échappement façon Ferrari 458 Italia.

Chez Honda, avant d'avoir une identité, on a une philosophie, celle de toujours reprendre un élément des précédents modèles. Aussi, sur notre Type R, nous retrouvons avec bonheur ces enveloppants baquets siglés, ainsi que ce légendaire pommeau de vitesse en aluminium déjà bien connu sur l'Integra.

Après le toucher arrive l'ouïe. C'est donc là que les puristes se délecteront de la sonorité du quatre cylindres 2l Vtec de 320 chevaux : le démarrage suscite une émotion certaine et ce, avant même la première accélération!


Bien étudiée

Me voilà partie pour un road trip de 2000 km, variant les plaisirs entre autoroutes, petites routes de montagne presque enneigées et circuit. Eh oui... les Type R sont des véhicules efficaces, performants mais avant tout polyvalents.

D'ailleurs, avec ses 4,56 m et un grand coffre (420l), cette Civic, qui frise la familiale, peut accueillir confortablement trois personnes en place arrière pour parcourir de longs trajets.

Les 600 premiers kilomètres de voies à grande vitesse se sont effectués dans un sourd et agréable (grâce à l'échappement parfaitement étudié) ronron. Seul petit regret : la taille du réservoir (46l) qui, malgré une consommation raisonnable (9l/100km), nous a obligés à ravitailler fréquemment.

La Civic Type R entre en piste !

Après nous être dégourdis dans les Alpes au lendemain d'une poudrée de neige, nous pensons déjà à regagner Paris. Date oblige, nous faisons une halte dans la Nièvre histoire de fêter dignement, à Magny-Cours, le sacre de notre championne du Nürburgring.

Aussi, après avoir testé et apprécié la justesse du train avant sur les petites routes, c'est une fois sur piste que nous mesurons toute l'efficacité du freinage (Brembo 4 pistons) et le travail aérodynamique réalisé sur le véhicule.
La boîte à étagements courts verrouille les rapports avec précision et, comme sur le S2000, se trouve idéalement placée sous la main du pilote. Une fois lancés sur piste, il ne faut pas oublier que les 320 chevaux sont bien loin de dormir là, à l'avant de l'auto.

Et si on déconnecte tout ?! On s'amuse drôlement... Au moins autant qu'avec une propulsion ! Avant de regagner les stands pour une courte pause, on notera que le double débrayage automatique est un chouïa tardif. Très simplement, ceux qui maîtrisent l'art du talon-pointe le déconnecteront avec bonheur tandis que les autres l'apprécieront.

Ma Civic les a soufflés...

Performant, ce 2l Vtec qui développe 40 mètre-kilo de couple permet à cette CTR de réaliser un 0 à 100 km/h en 5,7 secondes pour atteindre une V-max de 272 km/h.

Parfaitement équilibrée, la bête est infatigable et sait rendre heureux son pilote... Qui saura par ailleurs se transformer en bon père (ou mère) de famille grâce à cette spacieuse Japonaise richement équipée.

Vous l'aurez donc compris, cette Civic Type R, qui emmène avec elle l'ADN des générations précédentes, ne se destine pas à n'importe qui. Après avoir gagné le Nürburgring, elle a ce jour, à Magny Cours, gagné le suffrage de beaucoup en soufflant bien plus qu'une bougie.
Aujourd'hui, je suis certaine que vous n'oserez plus demander pourquoi cette rageuse nippone n'est pas en propulsion !

Découvrez la Galerie Photo

Thèmes connexes : essai auto-moto honda
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS