Brabham BT 62 : le retour d'une légende

Brabham Automotive dévoile sa nouvelle supercar, taillée pour la piste

--- Le ---

David Brabham fait renaître la marque Brabham en dévoilant une nouvelle supercar flamboyante : la BT 62. Une voiture impressionnante à bien des égards.

Brabham BT 62 : le retour d'une légende
© Brabham Automotive ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Le célèbre nom de Brabham est de retour avec Brabham Automotive et la BT 62. C'est le fils du célèbre Jack Brabham, David, vainqueur au Mans, qui reprend le flambeau avec cette supercar de 700 ch dédiée à la piste.

La BT 62 est conçue pour la piste

Avec son châssis en fibre de carbone, ses imposantes jupes latérales, ses appendices aérodynamiques, son bouclier avant conçu pour laisser pénétrer un maximum d'air, son grand aileron arrière et son diffuseur impressionnant, la BT 62 est dédiée à la piste.

Ajoutez à cela un poids plume de 972 kg, réparti à 49/51 entre l'avant et l'arrière, et le doute n'est plus permis.

Même l'intérieur est sportif !

A l'intérieur, la sobriété est de rigueur avec siège baquet en fibre de carbone, harnais six points avec spécification FIA, volant amovible. La console centrale ne comporte que l'essentiel mais avec un écran 12 pouces.

La Brabham BT 62 est bien faite pour la piste avec ses portes en fibre de carbone, son arceau de sécurité, son extincteur mais tout de même une sellerie en Alcantara. Les rares boutons de la console centrale sont là pour les phares, les essuie-glace et les clignotants.

Tout pour la puissance !

Pour animer ce modèle léger, Brabham a doté son bijou d'un moteur V8 atmosphérique de 5,4 litres qui développe une puissance de 710 ch pour un couple de 667 Nm. Il est associé à une transmission séquentielle Holinger à six vitesses. Chaussée de pneus Michelin et de freins Brembo, le belle Anglaise a de l'énergie à revendre, mais il lui faudra bien ça pour rivaliser avec la McLaren Senna.

Seuls 70 exemplaires de ce modèle seront produits. Un chiffre qui ne doit rien au hasard puisqu'il permet de  fêter les 70 ans qui séparent le début de carrière de Sir John Brabham (1948) en Australie, de la naissance de Brabham Automotive en 2018.

Pour les néophytes, il est utile de préciser que Sir John Arthur Brabham a marqué les esprits en étant trois fois champion du monde de F1 en 1959, 1960 et 1966. Mais il est aussi le seul encore à ce jour a avoir été champion du monde dans une voiture de sa propre production.

Enfin, impossible de ne pas évoquer le prix de la BT 62 : celui-ci est fixé à 1,13 million d'euros.

Découvrez la Galerie Photo

Thèmes connexes : voiture de luxe Luxe
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS