[ESSAI AUTO] Nissan Micra : prête à en découdre

Oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur la Nissan Micra, elle a bien changé !

--- Le ---

Longtemps considérée comme une citadine féminine, la Nissan Micra change radicalement de visage. Pour notr plus grand plaisir !

[ESSAI AUTO] Nissan Micra : prête à en découdre
DR ©
Alain Daldem

Passionné d'automobile (entre autres) | www.3lezards.com [Google+]

La Micra a longtemps eu le rôle de la petite citadine "kawai" chez Nissan. Ronde, féminine, elle avait ses adeptes amoureux de son charme. Mais voilà, à vouloir trop plaire, la belle a perdu son identité. La génération sortie en 2010 était une voiture "mondiale" au design peu attrayant. Elle avait tout de même eu du succès dans certains pays, mais l’Europe n’avait pas été séduite.

Il fallait donc repartir à zéro, en redonnant de la personnalité à ce modèle. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a changé drastiquement. La Nissan Micra nous revient avec un nouveau style, et de grandes ambitions. Mais comme le dit le célèbre dicton, le wasabi ne fait pas le moine. Alors succès ou poudre au yeux, nous avons voulu en avoir le coeur net !

Fini le style "bubulle" !

L’auto n’a pas cherché à jouer la carte de la descendance avec la précédente génération. On oublie le style "bubulle", avec désormais des traits harmonieux partant de la calandre appelée V-Shape, qui parcourent la carrosserie de tout son long jusqu’aux feux arrière. Mi-courbes, mi tendus, ces traits surprennent mais donnent une identité unique à l’auto.

A l’intérieur, la révolution a également lieu avec un saut qualitatif gigantesque. On sait que les assemblages japonais sont rigoureux, mais que le charme n’opère pas toujours. Ici les matériaux sont très bons pour la catégorie, et l’habitacle peut être coloré à souhait. C’est osé, et bien plus beau que ce que propose en général le marché. Le sérieux est là, mais pas l’austérité.

Maligne la Micra

L’autre force de la Micra, se sont les équipements disponibles, la rendant digne du segment supérieur. Par exemple la caméra de recul permet une vue à 360°, très appréciable en ville. Le système audio Bose comprend pour sa part deux haut-parleurs intégrés à l’appuie-tête du conducteur pour une expérience plus immersive.

Niveau sécurité, la citadine nippone fait aussi le plein avec une alerte d’angles morts, un freinage d’urgence pour diminuer les risques de collision, une détection des piétons, des feux de route automatique, une reconnaissance des panneaux (utile pour se souvenir des 80km/h !)… Il n’y a pas à dire, l’auto fait tout pour vous faciliter le voyage.

Pas qu'une simple citadine

Car oui, du long de ses 3m999 (un peu comme le Galaxy Express), la Nissan Micra est une citadine qui veut se lancer à l’assaut des longs trajets. Sur autoroute, il n’y a pas de critique à formuler, on peut enchaîner des centaines de kilomètres sans fatigue (avec la pause toutes les 2h, bien sûr). Le DCI 90 Diesel de l’essai s’y montre sobre, et plutôt discret, péchant juste un peu au niveau des reprises.

Pour juger l’auto, le mieux reste de prendre des petites routes de montagne. La Micra s’y montre également à l’aise. On note que son châssis est typé confort, et les suspensions vont pomper un peu lorsque la route se dégrade, tout en restant collé à la route. On sent que la petite Nissan pourrait supporter un moteur plus puissant.
Un des rares défauts vient de la visibilité qui sera moyenne, essentiellement vers l’arrière, avec un montant C proéminent. En tous cas le confort est bien là, et entre le coffre de 300 litres et une place correcte à l’arrière, faire de longs trajets en Micra ne fait pas peur.

Et après, on fait quoi ?

Parfaitement dans l’air des citadines-routières, cette génération de Micra (fabriquée en France) mérite de revenir se faire une place dans le coeur des acheteurs. Jolie, moderne, bien équipée, c’est une voyageuse idéale. Peut-être aimerait-on la voir adopter un moteur un peu plus puissant ou une version Nismo, juste pour bénéficier de meilleures reprises sur les routes qui s’offrent à nous, car son châssis le permettrait.

En attendant, elle sait se plier à tous les usages avec style et confort. Cette Micra ne fait pas que remplacer sa devancière, elle l’efface et prépare l’avenir de la marque. On a hâte de voir la suite !

Découvrez la Galerie Photo

Thèmes connexes : essai auto-moto nissan
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS