Renault Mégane RS Trophy : 300 chevaux de gourmandise

La version sportive ultime de la Mégane 4

--- Le ---

Avec 300 chevaux sous le capot, la nouvelle Renault Megane RS Trophy affiche un sacré tempérament pour affronter la concurrence.

Renault Mégane RS Trophy : 300 chevaux de gourmandise
James Moy Photography/XPB ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Dévoilée en début d'année, la Renault Mégane 4 RS a autant séduit que déplu. Pourtant, cette compacte dopée aux hormones a de sérieux arguments à faire valoir. La version Trophy, passée à 300 chevaux, renforce le côté sportif et promet des sensations assez incroyables. De quoi faire trembler la Honda Civic Type R ou la future Golf GTI TCR... en attendant la nouvelle Focus RS ?

Renault dans la course à l'efficacité

Avec ses 300 chevaux tout rond, la Mégane 4 RS Trophy a davantage joué la carte de l'efficacité, plutôt que celle de la puissance pure. Pour développer la Trophy, la marque au losange est partie d'une base de Mégane 4 RS avec châssis Cup, incluant des suspensions raffermies et un différentiel à glissement limité. Cela accentue l'efficacité sur piste.

Car ne nous voilons pas la face : l'objectif de Renault est de récupérer son titre sur le circuit du Nürburgring. La mécanique de la Trophy demeure le 4-cylindres suralimenté de 1.8 litre de cylindrée, poussé à 300 chevaux. En boîte manuelle, le couple est bridé à 400 Nm mais il grimpe à 420 Nm si vous optez pour la boîte automatique à double embrayage EDC. Celle-ci permet de passer plus rapidement les rapports et d'effectuer le 0 à 100 km/h en 5,7 secondes.

Pourquoi choisir la Mégane 4 RS Trophy ?

Plusieurs éléments de réponse. Le premier, c'est pour le style. Car si la ligne demeure, nous disposons de belles jantes alliage de 19 pouces au look spécifique, incluant des touches de rouge.

Mais c'est surtout au niveau du châssis que les modifications sont les plus parlantes. Ainsi, ces fameuses jantes permettent un gain de poids de 8 kg. Rappelons d'ailleurs que les 4 roues sont directrices, permettant d'inscrire de meilleures trajectoires en courbe. Les baquets sont également plus légers, avec la possibilité d'abaisser l'assise. Enfin, plusieurs modes de conduite demeurent disponibles.

L'échappement à clapet est offert de série, permettant d'afficher une sonorité plus ou moins démonstrative, pour rester élégant en toute circonstance. Le prix de vente n'a malheureusement toujours pas été communiqué. Mais sachant que la Mégane RS est proposée à partir de 37 600 euros, nous l'estimons aux alentours des 40 000 € en boîte manuelle et 42 000 € en boîte EDC. Sans oublier un malus stratosphérique de 10 000 €...

Découvrez la Galerie Photo

Thèmes connexes : renault
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS