BMW lève le voile sur la Série 6 cabriolet

Luxe et technologie cheveux au vent

Après avoir dévoilé le concept Coupé Série 6 lors du Mondial de l’Automobile de Paris, BMW se prépare à lancer son nouveau cabriolet. Une voiture où l’élégance côtoiera le plaisir de conduire et la technologie. Un programme très alléchant en résumé.

A l’automne dernier, le concept Série 6 Coupé avait fait saliver les amateurs de belles voitures. Lignes sportives et élégantes, éclairage 100% LED, motorisation verte… Ce bijou avait de quoi séduire. En cette fin d’année, BMW a récidivé en dévoilant la version cabriolet au salon de Los Angeles.

Le cabriolet, une première ou presque
Depuis plusieurs mois, diverses photos avaient circulé sur le web, montrant une voiture « camouflée » en phase de test. Avec sa présentation au grand jour, cette Série 6 Cabriolet a confirmé tout le bien que l’on pensait d’elle.
Apparue chez BMW en 1976, la Série 6 avait dû attendre 2005 pour voir sa première version Cabriolet lancée sur le marché. Pas franchement une réussite… Du coup, on est tenté de dire que le nouveau modèle présenté par BMW est le premier « vrai » cabriolet de la gamme…

Esthétiquement, cette BMW Série 6 Cabriolet ne réserve pas de grandes surprises. On retrouve les lignes très élancées et le capot allongé du coupé présenté à Paris. Son look moins agressif est déjà un excellent point par rapport à la génération précédente.
Dans un souci d’élégance « à l’ancienne », BMW a décidé de conserver une capote en toile, dépliable en 20 secondes et actionnable en roulant jusqu’à 40 km/h.


Vivement le salon de Détroit
A l’intérieur, la sellerie en cuir est bien évidemment de mise, de même que les équipements high-tech. On retiendra notamment le nouvel écran de contrôle du système de commande iDrive, qui jouit d’une place préférentielle au sommet de la planche de bord. A ce jour, BMW est resté discret sur la liste complète des équipements, mais nul doute que le Salon de Détroit, qui ouvre ses portes le 15 janvier 2011, permettra d’en savoir plus.


De l’essence, rien que de l’essence… pour l’instant
Sous le capot, deux motorisations essence devraient être disponibles au lancement de la voiture – aux Etats-Unis dans un premier temps : un six cylindres en ligne biturbo de 320 chevaux et un V8 de 407 chevaux avec une vitesse de pointe bridée à 250 km/h et un 0 à 100 abattu en 4,9 secondes. Les conducteurs européens devraient ensuite avoir droit à des motorisations diesel, mais, là encore, rien n’a filtré… Alors oui, vivement le salon de Détroit pour en savoir un petit peu plus… à moins que BMW n’entretienne encore le mystère !

Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !