[ESSAI AUTO] 4 pick-up à l'assaut des Alpes

Ford Ranger, Toyota Hilux, VW Amarok et Mitsubishi L200 : pick me up... à 3000 mètres d'altitude !

--- Le ---

Après une première session hivernale, j'ai participé au test drive automnal #ActiveAutomobile. Au programme, 4 pick-up sur les pentes de l'Alpe d'Huez.

[ESSAI AUTO] 4 pick-up à l'assaut des Alpes
Le Mitsubishi L200 à l'assaut des Alpes - DR ©
Perrine

Rédactrice auto

Jadis star aux USA, le pick-up a fini par envahir l'Europe avec des ventes en forte croissance aujourd'hui (+50% en 2017 en France). Bénéficiant d'avantages fiscaux et d'une offre toujours plus large, le pick-up a vu son utilisation grandement évoluer. Fini la rustique bétaillère à bottes de foin utilisée par les paysans, mais bienvenue à bord de véhicules modernes aussi bien équipés qu'une berline et aux qualités de franchissement incontestées.

Après une session glisse l'hiver dernier, #ActiveAutomobile propose un nouveau test drive décalé : un comparo technico-ludique de quatre engins inscrits dans le top 10 des ventes de pick-up en France.

Un Ford Ranger Wildtrak au look musclé façon USA attend, escorté d'un Toyota Hilux "Invincible" orange paré de boucliers chromés, d'un Volkswagen Amarok "Aventura" vert sapin de 256 ch et enfin d'un Mitsubishi  L200, 181 ch Black edition mais proposé ici dans une robe blanche sobrement taillée. A noter qu'il s'agit de l'unique modèle à proposer des palettes fixes au volant.

L'aventure commence avec le Ford Ranger

Soigneusement étudié, le parcours emprunté a pour but de mettre en avant les performances souvent sous-estimées de ces modèles. Nous ouvrons vigoureusement la porte du Ford Ranger, un marche-pied se déploie automatiquement  et nous voilà partis à la conquête des sommets alpins !

Nous quittons la station de l'Alpe d'Huez nichée à 1800m d'altitude. La nature est belle et la route du col de Sarenne qui se dessine au loin sous nos yeux s'engouffre au cœur d'une végétation rougeoyante/ocre typiquement automnale. Un panneau de mise en garde et l'aventure commence...
 
Le bruit du 3,5l TDCI de 200 ch impressionne mais pas longtemps... Dommage ! Peu importe, les véhicules qui se suivent continuent leur périple avant d'aborder les premières épingles. A l'intérieur de l'habitacle, nous dominons la route avec une vue quasi imprenable sur le fond des gorges, perceptibles là, tout en bas d'un grand précipice. l'arrière de nos véhicules glisse à chaque sortie de lacet, et très vite l'amusement grandi au fur et à mesure que la horde de pick-up prend vie.


Ford Ranger Wildtrak dans les Alpes

Le Volkswagen Amarok impressionne

A l'approche du barrage du Chambon nous continuons cet essai routier sur des boucles variées pour finalement mettre en exergue les particularités de chaque modèle. L'Amarok, certainement le plus efficace sur cet exercice nous aura offert un excellent confort, mais aussi de la puissance grâce à son 3l TDI V6 de 256 ch asservi à l'excellente boîte DSG 8.

Une pente à 75% nous attend !

Le lendemain matin, le soleil se lève sur la station iséroise, les fraîches températures laissent place à un franc soleil matinal qui éclaire en fond de vallée une épaisse mer de nuages. Encore engourdis, les équipages ne tardent pas à grimper à bord de leurs montures pour une chevauchée caillouteuse.
 
Le convoi quitte la station en direction du petit village d'Huez. Un virage serré à gauche et nous enclenchons le mode 4 roues motrices. Les blagues fusent dans les talkies, l'ambiance est bon enfant. Les engins de 5,3 mètres de long pénètrent lentement dans la dense forêt rouge sang. Tantôt un passage étroit, tantôt de la boue puis un passage à gué. On ralentit la cadence, les détecteurs sonnent puis, c'est reparti....

La voiture stoppe sa cadence au pied d'une pente dont l'inclinaison frôle les 75% et qui monte droit, face à nous. Les consignes sont données par les instructeurs avec quelques trajectoires bonus. Bref, l'ascension démarre ici même dans un parc à moutons !


#ActiveAutomobile : essai d'un pick up dans les Alpes

Toyota Hilux et Mitsubishi L200, les meilleurs en off-road

La garde au sol (de 205 à 296 cm selon les modèles) nous permet de passer aisément par-dessus de grosses pierres. Les cailloux roulent sous les pneumatiques et, de temps à autre, viennent cogner dans les robustes bas de caisse. Sans trop accélérer, nous continuons ce périple à travers la montagne. Avec aisance, nos 4 pick-up crapahutent tranquillement jusqu'à 2800m.

Malgré une différence de pneumatiques, les plus performants en off-road sont le Hilux et le L200, mais ceux-ci se sont évidemment montrés moins agréables en essai routier car souvent trop rigides et peu puissants. A l'inverse, notre excellent Amarok de la veille s'est révélé un peu moins agile aujourd'hui.

Une nouvelle ère pour les pick-up ?

Polyvalents, ces véhicules qui, en 2018, avaient "mangé" 20% des ventes des 4x4 traditionnels en raison de leur exonération au malus écologique, voient la fin d'une ère arriver puisque, en 2019, le malus ne les épargnera plus. En attendant, ces véhicules nous ont prouvé leur efficacité mais surtout leur polyvalence en s'adaptant à tous types de routes de 1450m à presque 3000m d'altitude.

Ici, à l'arrivée du téléphérique de Vaujany, l'oxygène se fait plus rare mais la vue est incroyable. Subjugués par ce paysage lunaire, nous contemplons ce terrain de jeu au milieu duquel nos pick-up nous ont conduits. Le coup de la panne à 3000m d'altitude m'aurait probablement plu, mais il est l'heure pour nous de regagner d'autres contrées... La neige est annoncée !

Découvrez la Galerie Photo

A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS