Cadillac Eldorado : la classe américaine

Chromes, luxe, ailerons, puissance et 50 ans de succès pour une voiture vraiment mythique

C'est une véritable légende : la Cadillac Eldorado a marqué les esprits avec ses dimensions hors norme, ses chromes, ses ailerons proéminents, sa caisse très basse, son luxe…. "Simple"prototype au départ, elle est devenue la référence des voitures de luxe pendant de nombreuses années. Retour sur cette légende.

Un prototype pour un anniversaire

A l'origine, la Cadillac Eldorado était "juste" un concept pour montrer le savoir-faire stylistique et technique du fabricant. Il s'agissait alors d'une "dream car" présentée en 1952 pour les 50 ans de Cadillac, son "Golden jubilee".

Le prototype rencontre un tel succès que Cadillac décide de le produire en petite série. Pour la publicité, le deuxième exemplaire est prêté pour la cérémonie d'investiture du Président Eisenhower en janvier 1953. C'est le début de 50 ans d'histoire d'un cabriolet, d'un coupé et d'une berline. L'Eldorado a toujours été utilisée par Cadillac comme vitrine technologique et stylistique.

Du chrome, du luxe, des chevaux

Avec ses 5,61 m de long, ses chromes omniprésents, ses ailerons proéminents, sa caisse très basse et ses nombreuses innovations, l'Eldorado ne pouvait passer inaperçue.

"Le Doré" pour un jubilé d'or et une clientèle de "Golden boys" évoquait aussi un endroit mythique où l'on trouvait de tout en abondance. Pour la voiture, le luxe était aussi omniprésent avec, dès 1953, des sièges en cuir, une direction assistée, la radio, un distributeur automatique de cigarettes ou même un nécessaire de maquillage intégré…

La Cadillac Eldorado tire sa révérence en 2002

En 1956, on a deux carrosseries : le cabriolet avec l'Eldorado Biarritz et le coupé avec l'Eldorado Séville. On admire les feux de position sous le pare-chocs butoirs en forme d'obus, les ailes arrière proéminentes et l'ensemble évoque une navette spatiale.

L'Eldorado Brougham élève encore le niveau de luxe. Cette version berline multiplie les innovations, et bénéficie toujours de moteurs V8 super puissants (jusqu'à 400 chevaux en 1970 !).

En 2002, 50 après le premier prototype, General Motors décide d'arrêter la production. La dernière version de l'Eldorado est fabriquée en 532 exemplaires, le même nombre qu'en 1952 ! Une belle façon de faire ses adieux et de rentrer un peu plus dans la légende.


© Creative Commons Greg Gjerdingen – Sicnag

Partager