Maserati Ghibli, le grand tourisme de légende

Une voiture prestigieuse qui a marqué la génération 1960-70

--- Le ---

Oubliez les Ferrari 365 Daytona et Lamborghini Miura, l'une des plus belles GT des années 1960 est et restera la Maserati Ghibli !

Maserati Ghibli, le grand tourisme de légende
Pieter Bas Elskamp ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Tout le monde connaît l’histoire de la marque Maserati, celle qui incarnait l’une des plus redoutables rivales de Ferrari et de Lamborghini dans les années 1960 et 1970.
Parmi ses modèles les plus emblématiques, difficile de ne pas citer la Maserati Ghibli. Réapparue en 2013, elle a auparavant été une voiture iconique des années 1960.

La Ghibli SS 4,9, la vraie star

Surprise au Salon de l’automobile de Turin en 1966 : la famille Orsi, repreneur de la marque au Trident, présente la gamme de Maserati Ghibli. Son nom fait référence au nom d’une tempête de sable égyptien.

La Ghibli fait partie des voitures de compétitions utilisables sur route, qui est vendue moins chère que les Ferrari et les Lamborghini de l’époque. Mais c’est avec la version 4,9 litres, officialisée en 1970, que le modèle connaîtra son apogée. Certes, la production décolle grâce au modèle équipé d’un moteur V8 de 4,7 litres, développant une puissance de 330 ch, mais les vraies Ghibli de 4,9 litres avec une boîte de vitesses à 5 rapports, répondent parfaitement à la philosophie du Grand Tourisme.

La carrosserie de la Ghibli a été dessinée par Giorgetto Giugaro, un ancien carrossier de Bertone, qui développa une ligne aérodynamique de type fastback. Qu’il s’agisse de la Ghibli (ou 4700 GT), lancée en 1966, ou de la Ghibli SS (5000 SS), officialisée en 1970, l’habitacle est limité à deux personnes pour une vitesse de pointe (conseillée) de 260 km/h.


Maserati Ghibli - photo de pyntofmyld

Un moteur V8 à la sonorité incomparable

Pour être devenue une voiture prestigieuse, la Ghibli a conservé le caractère affirmé de la famille. À la tonalité du moteur, on a à peine envie de croire que la Maserati Ghibli possède un bloc en aluminium, avec un V8 16 soupapes de 4,7 litres sur la première version. Cette pièce d’orfèvrerie sonne comme une cylindrée bien plus étoffée.

Ce qui ne se discute pas en revanche, c’est que le moteur est alimenté par 4 carburateurs de type Weber, qui lui donnent une vigueur superbe. On peut compter sur 330 ch et une consommation moyenne de 20l/100 km.

Si 2013 a marqué le lancement d'une nouvelle génération de Ghibli chez Maserati, c'est bien la version des années 1960-70 qui fait encore rêver les puristes aujourd'hui. Comme par exemple cette sublime Ghibli SS 4.9 Ghia de 1972, en vente chez Sotheby's !


Maserati Ghibli SS 4.9 Ghia de 1972 en vente chez Sotheby's
© 2018 Courtesy of RM Sotheby's

A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES