[ESSAI AUTO] Toyota Corolla : la nouvelle star hybride

Hybride et sportive en même temps : mission impossible pour Toyota ?

La Toyota Corolla est apparue en 1966. En 2006, le constructeur japonais décide de tourner la page de sa berline compacte en dévoilant l'Auris. Cette dernière a eu droit à une deuxième génération en 2013 mais il semblerait que ce soit la dernière. Car, dans la lignée de la Camry et de la Supra, Toyota a décidé de redonner ses lettres de noblesse à un modèle iconique : la Corolla effectue bel et bien son retour en 2019 !

Une Corolla 100% hybride

Pour Toyota, il s'agit bien plus que d'un simple come-back. Cette 12ème génération marque un changement d'ampleur et sera uniquement composée de motorisations hybrides en France : une évolution du bloc 1.8l de 122 chevaux et un tout nouveau moteur 2.0 de de 180 chevaux.

Indépendamment de ce qui se cache sous le capot et sous le plancher, la nouvelle Corolla se déclinera dans l'Hexagone en deux carrosseries : la berline dynamique 5 portes Hatchback et le break Touring Sports (une version Sedan avec coffre sera proposée, mais non commercialisée en France).

La nouvelle Corolla à l'assaut de Majorque

Après un premier bain de foule au Mondial parisien à l'automne 2018, c'est aux Baléares, du côté de Majorque, que nous avons pu prendre le volant de la nouvelle Toyota Corolla.

Avant de monter à son bord, il convient d'analyser le physique de ce nouveau modèle. La version Hatchback affiche un profil sportif tout à fait séduisant, tant dans sa robe blanche que rouge (même si cette dernière a ma préférence, avec son toit noir).

Légèrement plus grande que l'Auris (4m37 de long, soit 4 cm de plus), la Corolla est aussi légèrement plus basse (1m43), lui conférant un profil très racé. A l'avant, on retrouve la façade en X (comme sur les Aygo et Yaris), avec une nouvelle signature lumineuse à LED très réussie. A l'arrière, cette Corolla de 2019 ne sort pas du lot (une espèce de croisement entre une Renault Megane et une Opel Astra) mais l'ensemble est harmonieux… et musclé !

Le break Touring Sports parvient à conserver ces lignes sportives et c'est cette déclinaison que nous allons essayer en premier sur les routes majorquines.

Break ou hatchback… mais surtout hybride

Pour cette version d'essai, on a droit à la finition Collection, avec système audio JBL à 8 haut-parleurs, chargeur smartphone à induction, affichage tête haute (très efficace) et ordinateur de bord avec écran TFT 7 pouces. Il faut y ajouter une belle panoplie d'aides à la conduite comme le régulateur de vitesse adaptatif, le système de sécurité pré-collision ou encore l'assistant de trajectoire. Que du bon, à première vue, sauf que quelques détails de finition viennent gâcher l'ensemble… et que le système d'infotainment est tout sauf intuitif.

Mais qu'à cela ne tienne : le confort est au rendez-vous avec les sièges chauffants et une très jolie sellerie mi-cuir bicolore (noir et gris clair). Ne manque que le toit ouvrant panoramique (disponible en option).

Au moment de démarrer la voiture, l'instrumentation 100% numérique qui apparaît derrière le volant me fait de l'oeil. Ses tons bleutés nous rappellent que l'on est à bord d'une hybride. Le premier coup d'accélérateur aussi. Après un démarrage en silence, la boîte CVT donne l'impression de patiner dès lors que l'on cherche à gagner de la vitesse. Ce n'est certes qu'une impression, mais à l'oreille, ce n'est pas très agréable à entendre. Cette transmission déroutante nous empêche d'apprécier les 180 chevaux (bien) cachés sous le capot. Mais à défaut d'être véritablement sportif, notre break demeure agréable et économe : moins de 5l/100km lors de cet essai.

Les qualités et les défauts de cette Corolla Touring Sports, on les retrouve aussi sur la version Hatchback. Certes, grâce à son petit gabarit, celle-ci affiche un comportement plus dynamique. Et pourtant, c'est la version 1.8l que nous avons entre les mains ! Pas toujours à son aise sur les routes sinueuses de Majorque (surtout quand on la pousse dans ses retranchements, avouons-le), cette compacte se meut avec agilité dans la circulation de Palma.

Finissons par un dernier point important : l'habitabilité. Si l'on a déjà parlé du confort des sièges, il convient de préciser que la Corolla offre suffisamment d'espace à ses occupants, aussi bien à l'avant qu'à l'arrière. Le coffre, lui aussi, est accueillant, avec un volume de chargement 313 litres minimum pour la Hatchback et 581 litres pour la Touring Sports (et même jusqu'à 1606 litres jusqu'au toit, une fois les sièges rabattus).

En résumé, notre avis sur la Toyota Corolla

Si l'on part du principe que la Toyota Corolla est une voiture citadine, alors, il s'agit d'un excellent modèle. Une référence même, particulièrement à l'aise en ville et dans les embouteillages, aussi confortable et agréable à regarder qu'une Megane, par exemple. Et avec sa motorisation hybride, elle est aussi nettement plus économe que d'autres concurrentes comme la Peugeot 308 ou même qu'une Golf.

En revanche, si vous espériez faire sortir la petite nippone de sa zone de confort en passant en mode Sport (car oui, il y a bien un sélecteur de modes de conduite), la Corolla peine à convaincre. Si elle reste sécurisante, elle n'a pas été conçue pour les hommes à la conduite musclée. Et tant pis pour ceux qui se prenaient à rêver d'une digne descendante de la Corolla WRC lauréate de 4 courses en championnat du monde des rallyes à la fin des années 1990 !

Alors, en attendant une éventuelle version GRMN survitaminée et attachante comme la Yaris*, c'est en ville et en conservant une conduite de "bon père de famille" que l'on vous conseille de prendre le volant de la nouvelle Toyota Corolla. Car dans ces conditions, on peut presque dire qu'elle fait des merveilles.

Enfin, son prix de départ de 26 950 euros en version 122h Active et 30 950€ pour le modèle 180h Design (+1000€ pour le break) est certes plus cher qu'une Peugeot 308 (à moteur thermique), mais beaucoup moins élevé que celui d'une Golf GTE, sa seule vraie rivale hybride à ce jour.

* Toyota annoncé la présentation d'une Corolla GR Sport au Salon de Genève 2019… avant une vraie GRMN ?

En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
En 2019, la Toyota Corolla remplace en France la Toyota Auris qui avait jadis remplacé... la Toyota Corolla. Et cette fois uniquement en version hybride !
Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !