Ludovic Bonnet
Il y a 9 ans

Nouvelle Passat

Volkswagen au septième ciel ?

2011 est l’année du changement pour la Passat, dont Volkswagen vient de lancer la septième génération… Déjà ! La berline allemande semble de plus en plus élégante, la rapprochant presque du segment des voitures de luxe. Alors, la nouvelle Passat est-elle une référence ?

Et de 7 pour la Passat ! Volkswagen vient en effet de lancer la septième version de sa berline star, la Passat – disponible en berline et break Variant. Et force est de constater que l’on est bien loin du premier modèle, né en 1973 ! Au fil des années, la Passat est devenue une voiture de plus en plus élégante, et cette septième version va encore plus loin dans ce domaine, se rapprochant carrément de la voiture de luxe de Volkswagen, la Phaeton.


Pas de révolution stylistique
Cette filiation apparaît notamment sur la calandre de la voiture, avec ses 4 lamelles horizontales. A l’arrière, en revanche, on retrouve bien la griffe Passat, avec des lignes reprenant largement celles du précédent modèle lancé en 2004. Au final, cette nouvelle version n’a certes pas droit à une véritable révolution stylistique, mais les retouches apportées par le constructeur allemand sont du plus bel effet…

Que ce soit pour la berline ou le break Variant, tout, dans cette Passat, respire le luxe et la sérénité. Il faut reconnaître que Volkswagen a particulièrement soigné l’intérieur. En termes d’habitabilité et de confort, difficile de trouver quelque chose à redire. Les passagers ont de la place – les bagages aussi dans le coffre ! – et peuvent profiter de tout un arsenal d’équipements high-tech.

Et en parlant d’équipement, on peut dire que le conducteur a été choyé. Ainsi, un détecteur d'obstacle permet par exemple à la voiture de s'arrêter seule en cas de danger sur la route. Phares adaptatifs – le système passe des feux de route aux feux de croisement, grâce à une caméra qui détecte les véhicules roulant en sens inverse –, détection de fatigue ou encore surveillance de changement de trajectoire sont de la partie. Ou du moins, peuvent être de la partie. Car « naturellement », la majorité de ces équipements ne sont disponibles qu’en option…

Si les options sont nombreuses concernant les équipements de sécurité, Volkswagen a choisi de doter la Passat d’un système start and stop et de la récupération d’énergie au freinage de série sur les versions diesel. De quoi diminuer sensiblement la consommation en carburant.
Six moteurs essence et quatre diesel
De ce point de vue, la firme allemande annonce des chiffres en baisse de près de 20% par rapport à la génération précédente. Sous le capot, la nouvelle Passat hérite de 10 motorisations. En essence, trois 4 cylindres suralimentés sont disponibles avec les blocs 1.4 TSI 122, 1.8 TSI 160 et 2.0 TSI 211. Pour les amateurs de sensations fortes, il est également possible d’opter pour le moteur V6 3.6 litres de 300 chevaux. Dans un rayon moins sportif, mais plus écologique, on retrouve le bloc 1.4 EcoFuel de 150 chevaux qui fonctionne au gaz naturel et le 1.4 TSI MultiFuel de 160 chevaux, qui carbure au bio-éthanol E85.
Côté diesel, il n’y a aussi que l’embarras du choix pour cette Passat avec le 1.6 TDI 105, les 2.0 TDI et 2.0 BlueTDI 140 et le 2.0 TDI de 170 chevaux. C’est d’ailleurs ici que l’on retrouve le moteur le moins gourmand, le 1.6 TDI 105 se contentant de 4,1 l/100 km avec des émissions de CO2 limitées à 109 g/km.

On le voit, Volkswagen n’a pas lésiné sur les moyens pour donner un nouveau coup de fouet à sa Passat. Visuellement réussie, elle n’a pas grand-chose à se faire reprocher en termes de confort ou de performance. Au final, seul son prix – qui peut très vite grimper avec les nombreuses options – peut faire grincer les dents. Mais c’est peut-être à cela qu’on reconnaît une voiture raffinée.

Prix : à partir de 23 900 euros pour la berline
à partir de 25 130 euros pour le break

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error

 

 

 

Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !