Peugeot renouvelle la 308 et la 308CC

Voiture restylée rime avec lifting léger

Peugeot a décidé de renouveler sa gamme 308 dans son intégralité, de la berline au cabriolet en passant par le break. Mais le constructeur français s’est finalement montré assez discret dans son relooking.

Le salon automobile de Genève est généralement l’occasion pour les constructeurs de toute la planète de dévoiler leurs nouveaux modèles les plus attendus. En cette année 2011, Peugeot y a ainsi officiellement lancé son 3008 HYbrid 4. Mais la marque au lion a aussi profité de la grand-messe suisse pour présenter la version restylée de sa 308. Ou plutôt les versions restylées, puisque ce renouveau concerne la berline, le break SW et le coupé cabriolet.



Peugeot face à la concurrence
Il faut dire que ce segment des berlines compactes est incontestablement le plus concurrentiel du marché. Peugeot ne pouvait donc se permettre de laisser vieillir son modèle phare. Alors, avant d’envisager le lancement d’une toute nouvelle voiture, le constructeur a opéré un léger lifting pour contrer les velléités des concurrentes de la 308, à savoir les Renault Mégane, Citroën C4, Ford Focus et autres Volkswagen Golf.

Dun point de vue esthétique, ce « ravalement de façade » permet à la voiture de montrer un visage plus doux. La face avant a effectivement été retravaillée, donnant à la 308 des faux-airs de 508. Avec des courbes plus harmonieuses et moins marquées, la 308 perd (peut-être) en sportivité ce qu’elle gagne en élégance. Et au final, le résultat est plutôt agréable à regarder.


Des émissions en CO2 record
Pour trouver d’autres nouveautés à ces 308, il faut se diriger sous le capot. Peugeot a ainsi doté son nouveau modèle de la technologie micro-hybride, avec un moteur baptisé e-HDI. Combiné à un système Start / Stop, le bloc 1.6 de 112 chevaux permet de réduire la consommation en carburant ainsi que les émissions en CO2, annoncées par Peugeot à 98 g/km – ou 104 g/km pour une boîte manuelle. Le tout en promettant un confort de conduite revu à la hausse, notamment avec des arrêts et des démarrages plus doux.
Quatre blocs essence viendront compléter la gamme – 1.4 VTi 98 ch, 1.6 VTi 120 ch ou 156 ch, 1.6 THP 200 ch – ainsi que trois diesel – 1.6 HDi 92 ch, 2.0 HDi 150 ch ou 163 ch.

Commercialisation en avril 2011
Prix : à partir de 17 950 euros
Gros plan sur la 308 restylée

Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !