Ludovic Bonnet
Il y a 9 ans

Nouvelle Lancia Ypsilon

Une voiture enfin masculine ?

La Lancia Ypsilon a toujours eu l’image d’une voiture dédiée aux femmes. Mais la version 2011 de la petite citadine devrait permettre de changer cela…

Les clichés ont la vie dure. Notamment dans le monde automobile. Ainsi, des modèles comme la Mini ou la Fiat 500 semblent réservés à une clientèle féminine. Il en est de même pour la Lancia Ypsilon. Ou plutôt, il en était le même. La filiale du groupe Fiat a en effet décidé de bousculer les idées reçues avec sa Lancia Ypsilon 2011. Et si la voiture conserve les lignes de sa devancière, elle a aussi droit à quelques transformations. La plus significative est sans doute son passage à 5 portes.

Toujours citadine et toujours compacte, la nouvelle Lancia Ypsilon gagne donc quelques centimètres – 6 pour être précis –, mais cela ne change pas franchement son profil global. Pour séduire la gent masculine, Lancia a opté pour une face avant plus agressive, plus sportive. Les feux ont été redessinés, offrant un regard plus marqué.
Enfin, on notera que la carrosserie a toujours droit à une peinture bicolore, mais que Lancia propose désormais des combinaisons plus… « viriles », avec une forte présence de la couleur noire !

A l’intérieur, les quelques centimètres supplémentaires auxquels à droit la nouvelle Ypsilon ne sont pas flagrants. C’est surtout le volume du coffre qui en profite – et c’est plutôt bienvenu !
Le confort a tout de même été bien soigné, le conducteur bénéficiant aussi d’une attention particulière, avec tout un tas d’équipements pensés pour faciliter la conduite en ville.

Un parking pas si magique
Dans ce domaine, on citera notamment le système Magic Parking, déjà vu sur la Delta, qui permet de faciliter la réalisation des créneaux pour se garer. En théorie, du moins, car, dans la pratique, cet équipement requiert une place de parking plus longue de 80 cm que la voiture, ce qui en limite grandement l’efficacité. Du coup, on se consolera avec le système de navigation Blue&Me-TomTom Live qui, outre ses fonctions de GPS traditionnel, permet d’accéder aux services météo et Google Search et d'actualiser les informations de circulation en direct via un téléphone portable.

Déception sous le capot
Sous le capot, Lancia s’est contenté du minimum syndical avec trois moteurs disponibles : les deux blocs bicylindres 0.9 TwinAir de 85 chevaux – très économe avec des émissions en CO2 variant de 97 à 99 g/km – et 1.2 litre 4 cylindres de 69 chevaux, issus de la Fiat 500, et le moteur diesel 1.3 litre Multijet de 95 chevaux. Pratique en ville, certes, mais plutôt décevant sur la route. Surtout face aux choix proposés par la Mini ou la Citroën DS3

Prix : à partir de 12 400 euros

 

Tags: lancia

 

 

Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !