Peugeot 3008 Hybrid4

Une première à plus d’un titre

Le Peugeot 3008 Hybrid4 sera la première voiture hybride française à arriver en concession. C’est aussi la première hybride au monde qui est propulsée par un moteur diesel. Et la marque au lion se montre très ambitieuse pour son nouveau crossover.

Cela fait maintenant un moment que les premières voitures électriques françaises ont été annoncées. Leur arrivée est prévue à la fin de l’année 2011, notamment avec la gamme Renault ZE. Chez Peugeot, les technologies écologiques arriveront également cet automne. Mais avant la Ion et son moteur électrique, le grand public pourra se tourner vers le nouveau 3008 et sa motorisation Hybrid4, le premier moteur hybride diesel/électrique.


Une voiture déjà récompensée
Les commandes du nouveau 3008 sont ouvertes depuis quelques semaines en concession, notamment en ce qui concerne les 300 premiers exemplaires, proposés par Peugeot en édition limitée. Un bon moyen de rendre désirable cette voiture et de séduire les technophiles qui voudront se targuer d’être les premiers au monde à conduire un modèle hybride diesel.
Pour accompagner ce lancement en grande pompe, le constructeur français peut aussi compter sur le prix Recherche & Innovation 2011, remis par un panel de journalistes et destiné à faire connaitre au plus grand nombre les innovations qui participeront demain à un meilleur respect de l’environnement…

Vanter les mérites d’une voiture, c’est bien. La récompenser aussi. Mais concrètement, quels sont les avantages procurés par ce 3008 Hybrid4 ? En premier lieu, la consommation et l’impact écologique bien évidemment. Ainsi, Peugeot annonce une consommation en cycle mixte de 3,8 l/100 km et des émissions en CO2 contenues à 99 g/km, soit 35% de moins par rapport à une voiture du même gabarit mais propulsée par une motorisation « traditionnelle ». C’est aussi l’équivalent de la consommation d’une 107 chez Peugeot…


Un crossover adapté à tous les styles de conduite
Pour autant, le 3008 Hybrid4 aura de l’énergie à revendre. Sous son capot, la puissance développée atteindra ainsi 200 chevaux avec un moteur diesel 2.0 l HDi FAP de 163 chevaux couplé à un moteur électrique d’une puissance maximale de 27 kW soit 37 chevaux. Les hommes qui veulent tenter de se procurer quelques sensations au volant de ce crossover apprécieront son mode « sport », que l’on peut activer via un bouton situé sur la console centrale. Ce mode privilégie des passages de vitesses rapides et des régimes moteurs plus élevés. Le mode « auto » gère quant à lui l’ensemble du système, alternant propulsion électrique et thermique quand le mode « ZEV » – pour Zero Emission Vehicle – privilégiera le moteur électrique. Enfin, comme tout crossover qui se respecte, ce 3008 pourra passer en mode 4 roues motrices « 4WD », qui doit utiliser au maximum les deux motorisations ensemble.

Le vrai point de départ de la technologie hybride en France ?
Au final, la déclinaison hybride du Peugeot 3008 s’annonce très prometteuse sous le capot. On notera aussi que l’intérieur de la voiture n’a pas été négligé, avec un confort soigné et des équipements relativement nombreux – vision tête haute, bel écran de 7 pouces… Une somme de qualités qui vise à installer durablement la technologie hybride dans l’esprit des automobilistes français. Et si le succès est au rendez-vous, PSA pourrait étendre la motirsation hybride diesel à la Peugeot 508 puis à la Citroën DS5…

Prix : à partir de 35 000 euros

Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !