Rolls Royce Ghost EWB : la berline impériale

La Ghost classique prend de la longueur

A l'occasion du salon automobile de Shangaï, Rolls-Royce Motor Cars a présenté la version allongée de son modèle Ghost, lancé en 2009. Une déclinaison sobre qui mise gros sur le confort intérieur. Pour les aficionados, pas de panique : les fondamentaux de la firme britannique en termes de motorisation sont respectés à la lettre !


Présentation impériale
C'est à Shanghaï, capitale économique de l'Empire du Milieu, que la déclinaison allongée de la Rolls Royce Ghost a été dévoilée. Ce modèle baptisé « EWB » (Extended Wheel Base) se conforme aux standards de son aînée, avec un zest de prestance en plus.

Cette version allongée se traduit par 17 centimètres supplémentaires dans sa longueur, qui permettent à la voiture de se rapprocher du canon esthétique imposé par la concurrence sur cette gamme, à l’image de l’Audi A8 L et de la Mercedes S600 L.

Mais cette évolution n'est pas seulement esthétique. Rolls Royce s’est aussi attaché à optimiser le confort intérieur. L'empattement supérieur signifie plus d'espace pour les passagers arrière et la recherche d'un compromis : l'EWB se situe entre la clinquante Phantom et la Ghost classique, dans une véritable stratégie commerciale « d'entre-deux ».

Sous le capot, la Ghost EWB reprend les ingrédients mécaniques du modèle classique, avec un moteur V 12 cylindres dégageant une puissance de 570 chevaux. Des caractéristiques qui évoquent les limousines Maybach 57 et 62, avec cependant une force de traction nettement inférieure. Question prix, Rolls Royce joue résolument dans la catégorie carré VIP. L'EWB dépasse les 300 000 euros, une « coquette somme » qui majore de 50 000 euros le prix de la Ghost classique. 50 000 euros pour 17 centimètres, qui dit mieux ?

Partager