Porsche Carrera 4 GTS

23, v’là la nouvelle Porsche 911 !

Chez Porsche, on a de la suite dans les idées. Avec les nouvelles Carrera 4 GTS et Carrera 4 GTS Cabriolet, la firme allemande a décliné la 23ème version de son emblématique 911. Et ce n’est peut-être pas fini !

Mais où s’arrêtera donc Porsche ? Qui aurait pu prédire, en 1964, au lancement de la première 911, que cette voiture allait devenir une telle légende… et surtout qu’elle aurait autant d’héritières ? Si l’on peut reprocher au constructeur de Stuttgart de parfois trop jouer sur les nuances, il faut reconnaître que Porsche fait cela de façon plutôt habile.


Quelle différence avec la Porsche Carrera GTS ?
Ainsi, au dernier Mondial de l’Auto, à Paris, nous avions déjà « tiqué » en découvrant la Carrera GTS, un peu plus sportive que la Carrera S, mais « évidemment » plus calme que la GT3. Aujourd’hui, avec la Carrera 4 GTS, Porsche a eu l’idée – la bonne idée ? – de décliner sa GTS « traditionnelle » en voiture à 4 roues motrices. Pas bête, non ? Alors, oui, les grincheux pourront toujours rétorquer que la Carrera 4S était déjà là pour ça, mais bon… Un mythe, ça s’entretient !

Esthétiquement, il n’y a naturellement aucune surprise : on ne touche pas (trop) à la Porsche 911 ! Cette Carrera 4 GTS hérite donc de la traditionnelle proue dotée de phares ronds, avec un bouclier souligné d’une « pulpeuse » lèvre. La poupe, elle, se distingue par un bandeau de feux qui traverse tout l’arrière de la voiture. Pas une nouveauté, puisque cet élément caractérise toutes les Porsche à 4 roues motrices. Globalement, les lignes de cette 911 sont donc clairement sportives et on apprécie tout particulièrement les étriers de freins jaunes qui apparaissent au travers des jantes de 19 pouces…


Un moteur un poil plus performant
Sous le capot, la Carrera 4 GTS et sa déclinaison cabriolet reçoivent le moteur habituel de la gamme GTS, à savoir le 6 cylindres à plat 3.8l de 408 chevaux – soit 23 de plus que la Carrera 4S. Avec ça, ce nouveau bolide abat le 0 à 100 km/h en 4,6 secondes – 4,8 pour le cabriolet – et peut même se contenter de 4,4 secondes avec la boîte à double embrayage PDK à 7 rapports. Dans le même temps, Porsche annonce fièrement que les consommations en carburant sont « limitées » à 11 l/100 km – 11,2 pour le cabriolet –, des chiffres similaires à la 4S.

Prix : à partir de 113 538 euros pour le coupé et 123 704 euros pour le cabriolet

Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !