La Rédac' Masculin
Il y a 11 ans

Volkswagen : Polo passe la cinquième

Chez Volkswagen, deux voitures font incontestablement figure de star : la Golf et la Polo. Pour les deux modèles, l’année 2009 rime avec sang neuf.

Le changement dans la continuité
La nouvelle version de la Polo, la cinquième génération déjà, est disponible depuis quelques jours maintenant. La petite sœur de la Golf en reprend les lignes, le design de la voiture restant fidèle à l’esprit Volkswagen. Sa silhouette se veut tout de même plus dynamique que sur la précédente Polo, les flancs, plus étoffés, lui donnant une allure à la fois plus massive et plus puissante. Malgré tout, pas de quoi crier à la révolution d’un point de vue purement esthétique.

Une voiture qui sait accueillir
A l’intérieur, la nouvelle Polo fait la part belle au confort. Rien de très nouveau là non plus : le constructeur allemand nous avait habitués à rendre ses voitures plutôt accueillantes. Habitabilité généreuse, sièges confortables, banquette rabattable et fractionnable (pour un coffre passant alors de 280 à 952 litres) sont notamment à ranger du côté des points positifs.
Si l’on rajoute à cela une consommation réduite – 4,2 l/100 km et 109 g de CO2/km pour le moteur diesel – et une sécurité renforcée, la Polo a vraiment de quoi séduire.

La Polo, l’anti-crise de Volkswagen ?
Mais le plus séduisant se situe peut-être au niveau de son prix. Car même si l’on ne peut pas traiter la petite Volkswagen de voiture low-cost (des constructeurs comme Dacia sont là pour ça), force est de reconnaître que la Polo s’avère tout à fait abordable pour un modèle de ce standing. Ainsi, le modèle de base – le 1.2 l 60 chevaux essence, 3 portes – sera disponible à 11 990 euros. Tous les moyens sont bons pour faire face à la crise !