Opel Corsa Color Race : un « déguisement » sportif

Renault a récemment relancé la saga Gordini avec la Twingo RS. Opel s’apprête à faire de même avec sa Corsa Color Race. Une voiture qui descend directement de l’Opel Kadett B Sprint, qui a écumé les courses automobiles dans les années 1960 et 1970.

La Corsa soigne son look
Toutefois, à l’instar de la série R-Line existant chez Volkswagen, ce label sportif Color Race n’a qu’une simple valeur esthétique. Cette Opel Corsa ne bénéficie effectivement d’aucune amélioration au niveau du moteur. Dommage, une citadine pleine de peps, ça aurait pu être sympa.
La Corsa Color Race hérite donc notamment de 3 couleurs de carrosserie – jaune, blanc ou rouge – avec de larges bandes noires sur le capot ainsi que sur les bas de caisse, le toit se drapant pour sa part entièrement de noir. Look sportif oblige, Opel a également eu l’idée – bonne ou mauvaise, chacun se fera sa propre opinion – d’habiller sa voiture de damiers sur le capot et sur les flancs.

Comme la 3 portes « traditionnelle »
A l’intérieur aussi, cette Corsa Color Race a droit à quelques habillages particuliers, notamment avec un nouveau volant en cuir, ou encore au niveau de la sellerie des sièges et du tableau de bord. Sous le capot, en revanche, rien ne change, on l’a dit : la petite Opel reçoit les même blocs que la version 3 portes classique, soit les moteurs essence 1.4 l de 87 ou 100 chevaux ou le 1.7 CDTI de 130 chevaux, ce dernier voyant sa consommation tomber à 4,5 l/100 km. Des chiffres bien éloignés de ceux d’une vraie voiture sportive, mais, de ce point de vue, c’est tout sauf un reproche !

Partager
Tags: opel