Pierre Siedzianowski
Il y a 4 semaines

Aprilia RS 660 : une légende bien survitaminée

L’Aprilia RS 660 est la principale nouveauté présentée par Aprilia au salon de Milan 2019 : la marque de Noale aurait-t-elle créé la sportive idéale ?

Aprilia et les motos sportives est une histoire qui dure depuis plusieurs décennies, rythmées par une moisson de titres mondiaux en Grand Prix moto et en Mondial Superbike.

Après une longue période 2 temps traduite par une génération de petites sportives dites « RS » 50, 125 et 250 cm³, la firme s’est attaquée aux gros 4 temps avec une Superbike développée autour d’un bicylindre 1000 cm³ Rotax (1998 – 2009), la RSV 1000, qui précéda une gamme complète allant du roadster Tuono au trail Caponord en passant par les routières sportives Futura et Falco.

Aprilia RSV4

En 2010, la firme italienne lançait une nouvelle sportive mue par un moteur V4 très performant, particulièrement compact, contrôlé par une électronique simple simple et efficace, le tout positionné dans une partie cycle acérée; cette « RSV4 » fut la première moto de série dotée d’un accélérateur électronique (ride by wire).

Nous avions d’ailleurs essayé la version 2016 de cette machine devenue RSV4 RF. Toujours au catalogue dans plusieurs versions et déclinée en « Tuono », la RSV4 cube 1100 cm³ depuis 2019 et atteint 217 ch en 2020.

Mais soyons honnêtes, si 180, 200 ch ou plus se maitrisent sur route et sur circuit grâce à des béquilles électroniques plus ou moins intrusives, exploiter à fond de telles cavaleries exige un gros niveau de pilotage doublé d’une bonne condition physique; hé oui, aligner des chronos sur circuit aux bracelets de motos surpuissantes, même domestiquées, nécessite une belle endurance et s’adresse aux vrais sportifs !

Sur le marché du neuf, hélas, les sportives légères s’adaptant au circuit sans trop de modifications, permettant donc de s’amuser sans sacrifier les autres plaisirs de la vie se résument à une poignée de 125 cm³ (4 temps), quelques 300 et 400 cm³, la Kawasaki ZX6R, la Yamaha YZF-R6 et la Ducati Panigale V2 (959 cm³).

Pas grand-chose de plus ! Certes les Kawasaki Ninja 650 et Honda CBR 650 F sont considérées comme des machines de sport mais elles sont plutôt tournées vers la route.

Mais ça c’était avant …

Aprilia RS 660

Après un concept bike prometteur présenté au salon de Milan 2018, Aprilia (re?)fait le pari de lancer la moto racée que vous découvrez ici, en la dotant d’un inédit petit twin parallèle de 660 cm³… Mais pas n’importe lequel : le plus puissant de sa catégorie, et même le plus puissant bicylindre 4 temps de si petite cylindrée jamais produit en série. Rien de moins !

Selon le constructeur, ce dernier n’est autre qu’un demi-V4 maison (à ceci près que la cylindrée du « 1100 » est de 1077 cm3), et développe(rait) une puissance maxi de 100 ch : cette moto ne sera donc pas compatible A2, à moins qu’Aprilia propose une version dédiée car une moto bridable A2 ne dois pas dépasser 95 ch en version libre.

Les caractéristiques techniques n’ayant pas été détaillées, on peut difficilement présumer du caractère de ce bloc mais les sensations devraient être au rendez vous puisque le calage du vilebrequin fixé à 270° est le gage de caractère moteur marqué.

Pour ne rien gâcher sur cette Aprilia RS 660, tout sera ajustable via un package électronique digne des plus performantes sportives de la marque : traction control, wheelie control, quick shifter up and down, modes de réponse moteur, modes de puissance, modes d’ABS, modes de conduite, tout y est, même le frein moteur s’ajuste !

Porteur, ce petit moteur sert de base au châssis de la moto qui sera donc particulièrement compacte et légère (169 kg). Elle bénéficie aussi de suspensions réglables, d’un tableau de bord à écran TFT et d’une connectivité optionnelle avec application smartphone maison.

Bref, cette moto fait partie des nouveautés les plus séduisantes de cet automne.

Le prix de l’Aprilia RS 660 n’est pas dévoilé mais on peut l’estimer à 11 000 ou 12 000€, quand à la dispo, nous l’ignorons.

En revanche, nous pouvons annoncer sans risque que cette motorisation Euro5 donnera naissance à une nouvelle gamme : la version roadster, dite «Tuono» a été dévoilée sous forme de concept à Milan, et une subtile campagne de teasing concernant un futur trail « Touareg » a débuté pendant ce même salon.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error
Pierre Siedzianowski

Journaliste moto, j’aime l'univers du deux-roues motorisé, les road-trips interminables, les IHM logiques, les autos sportives des années 90, les vélos techno, le ski, la voile, l’Histoire, le vin rouge, voyager, écrire, ma fille... et les énumérations hétéroclites !